Douleur sourde et douloureuse au dos

Résumé: La cause la plus fréquente de douleur au bas du dos à droite est la présence d'une saillie ou d'une hernie intervertébrale de la colonne lombaire. Dans ce cas, la douleur peut être transmise de la jambe droite aux orteils. Le seul examen informatif dans ce cas est l'IRM.

Dans certains cas, le patient ressent une douleur dans le bas du dos uniquement ou principalement du côté droit. Comprendre les causes possibles de la douleur au bas du dos à droite, ainsi que ses caractéristiques typiques, peut aider à poser un diagnostic précis et, par conséquent, à prescrire le traitement le plus efficace.

Les principales causes de douleur au bas du dos à droite

La douleur au bas du dos à droite est généralement causée par les raisons suivantes:

  • dommages aux muscles, ligaments et / ou tendons entourant et soutenant la colonne vertébrale (en un mot - tissus mous),
  • des problèmes de structures vertébrales, telles que des articulations cambrées ou des disques intervertébraux,
  • affections ou maladies affectant les organes internes du milieu du dos, des zones abdominale et pelvienne.

Il est recommandé de consulter un médecin si la douleur au dos à droite ne disparaît pas ou s’aggrave quelques jours après son apparition, si la douleur apparaît soudainement et sévèrement et si elle est accompagnée de symptômes alarmants.

Dans la plupart des cas, la douleur au bas du dos est le résultat de lésions mineures des muscles et / ou des ligaments du bas du dos, et notre corps dispose généralement de ressources suffisantes pour faire face à ce type de dommage. Si la douleur ne disparaît pas dans les trois jours, vous devez consulter un médecin.

La douleur en bas à droite est généralement causée par des dommages ou un traumatisme aux structures vertébrales, par exemple les muscles du bas du dos, les disques intervertébraux de la colonne lombaire ou les articulations cintrées. Bien que de nombreux problèmes liés à ces structures soient plus susceptibles de provoquer une douleur au centre du dos, il est probable que la douleur sera ressentie principalement ou complètement d'un côté du bas du dos.

Problèmes de la colonne vertébrale

La douleur dans la colonne lombaire peut être causée par des problèmes liés aux structures vertébrales, par exemple des articulations arquées, des disques intervertébraux dans n’importe quel segment moteur ou des racines nerveuses qui sortent de la colonne vertébrale dans chacun de ses segments du côté droit.

Les problèmes de colonne vertébrale courants pouvant causer des douleurs dans le bas du dos incluent:

Hernie de la colonne lombaire

Le disque intervertébral situé entre les vertèbres adjacentes peut faire saillie du côté droit de la colonne vertébrale. Une hernie intervertébrale peut provoquer une douleur sourde et douloureuse dans le bas du dos en raison du pincement de la moelle épinière dans une ouverture foraminale étroite. Des douleurs dans le bas du dos, à droite, peuvent être associées à des douleurs aux fesses et de la jambe droite au pied.

Problèmes avec les articulations t (spondylarthrose)

Une raideur, un inconfort et des douleurs dans certaines zones du bas du dos droit sont probablement des symptômes d'arthrose des articulations cambrées de la colonne vertébrale. Dans certains cas, les nerfs du côté droit de la colonne vertébrale sont pincés par la croissance osseuse de l'articulation, ce qui peut entraîner des douleurs au bas du dos et des douleurs locales.

Spondylarthrite ankylosante

Cette maladie inflammatoire peut survenir dans la partie inférieure de l'articulation sacro-iliaque et une douleur dans le bas du dos du côté droit et / ou une douleur à la cuisse droite peuvent devenir des symptômes précoces de la maladie. À long terme, la spondylarthrite ankylosante peut conduire à la fusion des articulations arquées et des vertèbres, ce qui limitera la mobilité de la colonne vertébrale.

Le traitement des problèmes de la colonne vertébrale varie en fonction de l'état et de la gravité des symptômes du patient. Nous considérons l'approche intégrée la plus efficace pour le traitement de l'ostéochondrose et de ses complications. Ainsi, le plus grand effet clinique est obtenu par le déchargement de la traction de la colonne vertébrale, qui permet d’augmenter la distance entre les vertèbres, de réduire la douleur et d’améliorer la nutrition de tous les disques intervertébraux. Une gymnastique spéciale, diverses techniques de massage, une hydrothérapie associée à une traction de la colonne vertébrale donnent de très bons résultats.

Spondylolisthésis dégénératif

Le spondylolisthésis dégénératif est une affection dans laquelle, en raison de changements dans la colonne vertébrale liés à l'âge, la vertèbre supérieure est décalée vers l'avant par rapport à la inférieure. Cette condition peut créer un stress supplémentaire sur les muscles du dos, ainsi que comprimer les racines nerveuses, ce qui entraînera des douleurs dans le bas du dos, du côté droit, ainsi que, en règle générale, des douleurs le long du nerf sciatique - à travers les fesses et / ou les cuisses jusqu'à la jambe droite.

Syndromes douloureux chroniques

La fibromyalgie et le syndrome de douleur myofasciale sont des affections douloureuses chroniques pouvant causer des douleurs musculo-squelettiques dans tout le corps, ainsi que des douleurs concentrées dans le bas du dos, du côté droit. D’autres symptômes incluent de la douleur dans des zones spécifiques (points de déclenchement) et de la fatigue chronique,

Tumeur rachidienne

Les cancers se développent rarement directement dans la colonne vertébrale; dans la plupart des cas, ils se propagent à la colonne vertébrale à partir d'autres parties du corps. Si la tumeur appuie sur le côté droit de la colonne vertébrale ou serre la racine nerveuse du côté droit, le résultat peut être une douleur du côté droit du bas du dos.

Certaines conditions sont plus difficiles à diagnostiquer que d'autres. Si le patient présente des symptômes chroniques qui semblent s'aggraver de façon périodique ou progressive, vous pouvez essayer de rédiger une description écrite détaillée du moment où les symptômes apparaissent et de leur gravité. Cela peut aider le médecin à établir rapidement le diagnostic correct et à commencer un traitement adapté à son cas.

Problèmes rénaux

Les symptômes de calculs rénaux et d'infections rénales peuvent être très similaires. Les deux conditions peuvent provoquer des maux de dos d'un côté, ainsi que des douleurs pendant la miction et des nausées et / ou des vomissements. La difficulté à uriner se produit généralement lorsque la pierre se déplace dans le rein, pénètre dans les uretères puis dans la vessie et les voies urinaires. Dans ce cas, le patient peut remarquer du sang dans ses urines. Une infection du rein droit provoque de la fièvre, une inflammation locale et des douleurs dans le bas du dos, à droite, où se trouve le rein.

Colite ulcéreuse

Cette maladie intestinale inflammatoire est caractérisée par une inflammation persistante du côlon. Des crampes abdominales fréquentes accompagnées de colite ulcéreuse peuvent provoquer des douleurs au bas du dos, du côté droit. Les autres symptômes comprennent des problèmes digestifs chroniques, tels que diarrhée, douleur rectale, perte de poids et faiblesse générale.

Appendicite

L'annexe est située dans l'abdomen inférieur droit. Si l'appendice devient enflammé, commence à fuir ou éclate, il peut provoquer des symptômes, notamment des douleurs au bas du dos du côté droit. En général, les symptômes de l'appendicite varient et comprennent une douleur soudaine dans le bas de l'abdomen droit, qui peut être accompagnée de symptômes supplémentaires tels que fièvre, nausée et vomissements et / ou douleur au bas du dos à droite,

Problèmes gynécologiques

Les problèmes liés à divers organes de reproduction chez les femmes situées dans la région pelvienne peuvent entraîner des douleurs au bas du dos à droite. Par exemple, l'endométriose est une maladie courante pouvant causer des douleurs sporadiques dans la région pelvienne, irradiant dans le bas du dos, du côté droit. La fibromatose ou l'apparition de prolifération de tissus dans l'utérus ou autour de celui-ci peuvent provoquer des douleurs dans le bas du dos du côté droit, des menstruations anormales, une augmentation de la miction et des douleurs pendant les rapports sexuels.

Problèmes de foie

La douleur associée aux problèmes de foie peut être causée par une inflammation (hépatite), un abcès, des cicatrices (cirrhose), une hypertrophie et une insuffisance du foie. Les symptômes de problèmes de foie comprennent la douleur dans le haut de l'abdomen droit et / ou le dos, la fatigue, les nausées ou le manque d'appétit et la jaunisse. Les problèmes de foie sont assez rares chez les personnes qui ne sont pas à risque pour leur développement.

Si l'on soupçonne que les affections ci-dessus peuvent causer une douleur au bas du dos, il est recommandé de consulter un médecin rapidement.

De toute évidence, de nombreuses maladies et affections des organes internes peuvent également provoquer des douleurs du bas du dos à droite. Il est donc important de décrire clairement vos symptômes lors de la visite chez le médecin afin qu’il puisse rapidement poser le diagnostic correct et établir un plan de traitement efficace.

Syndrome de queue de cheval

L'une des complications les plus graves d'une hernie discale de la colonne lombaire. Il se produit avec une grande hernie intervertébrale ou avec une hernie de taille moyenne contre un canal rachidien étroit. Les symptômes peuvent apparaître soudainement ou se développer progressivement, mais il existe en fin de compte un dysfonctionnement des organes pelviens et / ou un dysfonctionnement des membres inférieurs, le plus souvent une parésie du pied. La maladie nécessite des soins immédiats, principalement chirurgicaux, pour une durée limitée. Le syndrome de la queue de cheval peut également être causé par d'autres causes, telles que la présence d'une tumeur dans la lumière du canal rachidien, la tuberculose de la colonne vertébrale, etc.

Ostéomyélite

L'ostéomyélite est une infection de la colonne vertébrale. En règle générale, il se manifeste par une forte douleur au dos et une forte fièvre. D'autres symptômes peuvent inclure une perte de poids inexpliquée, ainsi qu'une inflammation, une rougeur ou une douleur des tissus mous près de la colonne vertébrale.

Les patients eux-mêmes doivent comprendre quand il est nécessaire de consulter un médecin. Règle générale: consultez un médecin si votre mal de dos est si grave qu'il interfère avec vos actions habituelles, telles que marcher, vous tenir debout ou dormir, ou si une douleur sévère au dos survient soudainement et ne diminue pas au repos et après la prise d'analgésiques.

L'article a été ajouté à Yandex Webmaster 2017-11-07, 16:57.

Qu'est-ce qui peut causer une douleur sourde au dos?

Les maux de dos du côté droit peuvent être causés par divers troubles du corps, maladies, blessures et autres raisons. Dans tous les cas, vous devez consulter un spécialiste pour déterminer la véritable cause de la douleur.

Vous trouverez ci-dessous une liste des maladies et affections pouvant causer des douleurs sourdes, vives ou aiguës dans le dos du côté droit:

La cause la plus courante est la courbure de la colonne vertébrale.

De nombreux facteurs conduisent à une posture altérée:

courbure acquise peut être le résultat de maladies (rachitisme, poliomyélite, tuberculose et autres maladies),

la courbure peut être congénitale (par exemple, en raison d'un développement intra-utérin inapproprié),

séjour prolongé dans la mauvaise position ("travail sédentaire"),

mode de vie sédentaire ou manque total d'activité physique,

matelas trop mou ou lit inconfortable, etc.

Le déplacement des disques intervertébraux provoque des douleurs au dos. Les disques déformés affectent les nerfs adjacents, entraînant une gêne.

Le déplacement du disque a plusieurs raisons:

blessures antérieures de la colonne vertébrale (chutes graves au dos, fractures, luxations, etc.),

modifications dégénératives de la colonne vertébrale causées par certaines maladies (par exemple, l'ostéochondrose). Dans le même temps, les disques intervertébraux ne peuvent pas remplir complètement la fonction de fixation,

opérations effectuées sur la colonne vertébrale,

des troubles de l'état normal des disques vertébraux causés par des processus pathologiques,

travail physique intense, musculation,

os faibles dès la naissance,

blessures à l'accouchement pendant l'accouchement,

spondylolyse congénitale ou acquise (structure anormale de la colonne vertébrale),

contractions musculaires pointues, changements de température,

rester dans une position pendant une longue période.

Des douleurs dans le dos à droite peuvent être une conséquence de maladies du tractus gastro-intestinal. Une mauvaise nutrition entraîne une défaillance hormonale, l'apparition de douleur peut être un symptôme de ce trouble.

La douleur dans le dos du côté droit résulte d'une maladie rénale. Dans ce cas, la douleur peut également être administrée à l'abdomen et sous les côtes. Le plus souvent, cela est dû à la présence de calculs rénaux ou à une violation de l'écoulement de l'urine.

Les personnes obèses se plaignent souvent de douleurs au dos à droite. Le surpoids nuit au travail de tous les organes et du système musculo-squelettique. Les grosses charges entraînent des maux de dos; après avoir ramené le poids corporel à la normale, le malaise disparaît généralement.

Chez la femme, le mal de dos du côté droit est souvent un symptôme de maladies gynécologiques, dans la plupart des cas de processus inflammatoires. La présence de tumeurs, de kystes et d'inflammation des organes pelviens peut s'exprimer par un léger inconfort ou une douleur dans le dos du côté droit. Les femmes «attribuent» souvent de telles sensations à la musculation, à des postures inconfortables pendant le sommeil, à un style de vie sédentaire, etc. Une visite chez le médecin devient inévitable uniquement lorsque la douleur est suffisamment forte. Après une série d'études, la véritable cause de la douleur devient claire.

Si le haut du dos fait mal sur le côté droit, on peut supposer qu'il y a une maladie respiratoire. Une douleur sourde ou douloureuse constante peut indiquer le passage de la maladie au stade chronique. Dans certains cas, les médecins parviennent à faire l'hypothèse correcte sur le processus pathologique en se basant uniquement sur les plaintes du patient. Les tumeurs des bronches ou des poumons peuvent être accompagnées non seulement de maux de dos, mais également d’une sensation de gêne au niveau de la poitrine. Parfois, lorsque les organes du système respiratoire sont endommagés, la douleur irradie jusqu'au bras et s'étend également au côté gauche du dos.

Les troubles du système nerveux périphérique provoquent parfois des maux de dos. Les douleurs neurologiques se retrouvent dans tous les groupes d'âge.

Une douleur au dos aiguë ou douloureuse est le résultat direct de blessures de nature différente. Dans cette situation, vous devriez consulter régulièrement un médecin et mener les études nécessaires (imagerie par résonance magnétique).

Des douleurs dans le dos droit ou gauche peuvent être causées par des pathologies des muscles paravertébraux résultant de blessures ou de maladies infectieuses. Une intoxication chronique entraîne parfois des malaises au dos.

Des douleurs dans le dos, à droite et à gauche, peuvent apparaître après un travail physique pénible ou un effort physique intense. Pour réduire le risque de telles sensations, il est nécessaire de prendre les mesures nécessaires à l’avance. La meilleure prévention consiste à effectuer une série d'exercices pour renforcer les muscles du dos. Vous devez également surveiller en permanence votre posture afin de ne pas permettre une position incorrecte du dos pendant une position «assise» prolongée. La douleur après le premier exercice est tout à fait normale. Après un moment, la gêne devrait disparaître. Mais si le mal de dos sourd ou douloureux (surtout à droite) ne disparaît pas pendant longtemps, vous devez immédiatement consulter un médecin et vous soumettre à un examen. Il existe peut-être des maladies chroniques du système musculo-squelettique.

La grossesse n'est pas une maladie, mais une condition temporaire.Cependant, un pourcentage important de maux de dos sourds et douloureux (à droite et à gauche) surviennent chez les femmes enceintes. Presque toutes les femmes enceintes sont confrontées à ce symptôme. Le mal de dos n’est pas dangereux s’il n’ya pas de maladies chroniques de la colonne vertébrale ou des reins. L'aspiration à la douleur à droite se produit en raison de l'augmentation du poids corporel et, par conséquent, de la charge croissante exercée sur le système musculo-squelettique. Pour réduire la manifestation de la douleur, vous pouvez effectuer des exercices spéciaux pour les femmes enceintes. Dans la mesure du possible, vous devez nager, porter un pansement spécial et dormir dans un lit confortable. L'activité physique intense est contre-indiquée pour toutes les femmes enceintes.

Éducation: En 2005, un stage a eu lieu à la première université de médecine d’Etat de Moscou, la Première à Sechenov, et un diplôme en neurologie a été obtenu. En 2009, les études supérieures dans la spécialité "Maladies nerveuses" ont été achevées.

L'eau est "vivante" et "morte", ou, quel est le ORP de l'eau?

Quels types de douleur peuvent nous déranger?

Dans la plupart des cas, le dos fait mal exactement à l'endroit où se situe le processus pathologique.

En conséquence, une douleur dans un endroit particulier, avec une connaissance des bases de l'anatomie, peut nous indiquer quelle structure corporelle est endommagée ou où chercher un indice. Par exemple, avec la pleurésie sèche, la douleur sera localisée sur la lésion, généralement sous l'omoplate ou sur le côté, il apparaît à la profondeur de l'inspiration, a un caractère de couture.

Dans d'autres cas, la douleur peut ne pas coïncider avec la lésion.

Raisons de ménage

Toutes les lésions traumatiques peuvent être imputées aux douleurs domestiques sous l'omoplate ou dans la région lombaire à droite (ecchymose des tissus mous du dos, entorse des muscles rachidiens, etc.). Ce groupe comprend également douleur après un travail physique prolongé, rester dans une position inconfortable non physiologique, porter de lourdes charges.

Ce groupe de causes de maux de dos ne pose pas de danger grave, En règle générale, passe indépendamment après le repos. Mais quand même ces signes ne doivent pas être négligés, parce que sous l’apparence du symptôme le plus courant, des maladies graves peuvent être cachées.

Maladies de la colonne vertébrale

C’est le groupe de maladies le plus répandu qui entraîne le développement de maux de dos. Si le dos à droite fait mal pendant longtemps, vous devez penser à une éventuelle pathologie de la colonne vertébrale.

L'ostéochondrose est le principal responsable des maux de dos. La localisation des sensations douloureuses dépendra de la partie de la colonne vertébrale altérée pathologiquement. Le plus souvent, la colonne lombaire en souffre. Dans ce cas, une douleur constante et douloureuse se manifeste en bas à droite ou à gauche. En cas de lésion de la région thoracique, la douleur peut être localisée au-dessus du bas du dos ou sous l'omoplate.


Avec le développement des complications de l'ostéochondrose (nerfs pincés, leur inflammation - radiculite), la douleur prend un caractère différent.

Psyndrome douloureux projeté se développe - des sensations douloureuses rayonnent le long des terminaisons nerveuses impliquées (dans le bras, la jambe). Ces douleurs peuvent être permanentes (lumbalgie, thoracalgie) ou en croix (lumbago, thoracago).

Pathologie du système digestif

Avec des dommages au foie, la vésicule biliaire, la douleur est souvent localisée dans le côté droit du dos, l'hypochondre droit. Souvent, une telle douleur se développe également dans les maladies du pancréas (la nature du zona).

Une douleur en bas à droite peut survenir avec une appendicite., surtout si l’emplacement de l’annexe n’est pas typique (position rétrocécale - il est caché derrière le caecum).

Douleur sous l'omoplate droite souvent peuvent indiquer des maladies aiguës du tube digestif. Voici la zone Zakharyin-Geda. La cholécystite aiguë commence souvent de cette façon.

Des sensations douloureuses peuvent apparaître à distance de l'organe affecté en raison des particularités de l'innervation (zone de Zakharyin-Ged).

Maladie cardiovasculaire

Bien que l'irradiation de la douleur dans la moitié gauche du corps soit caractéristique des maladies cardiaques, dans certains cas, elle peut aussi donner à la droite.

Une affection très dangereuse est considérée comme une manifestation atypique de l'infarctus du myocarde, lorsque la douleur est localisée sous l'omoplate droite. Dans de tels cas, les patients ne pensent même pas à une lésion cardiaque possible, souffrent de la douleur et en attendant, il perd de précieuses minutes qui pourraient sauver la vie d’une personne.

Maladie rénale

L'insuffisance rénale se manifeste souvent par une douleur dans le bas du dos. Dans des conditions accompagnées d'une augmentation de la taille des reins (polykystose, hydronéphrose, tumeurs du rein), il existe une douleur constante, entraînant des douleurs dans le bas du dos.

La douleur acquiert un caractère de crampes avec pyélonéphrite et urolithiase. Un exemple typique de cette douleur est une attaque de colique rénale. La douleur commence dans la région lombaire, donne à l'abdomen et aux organes génitaux externes.

Causes gynécologiques

Si une femme a des douleurs tiraillantes dans le bas du dos et l'abdomen, il faut tout d'abord exclure la pathologie gynécologique.

Les causes peuvent être de telles conditions pathologiques:

gonflement des organes génitaux internes,

lésions inflammatoires du système reproducteur,

si la femme est enceinte, de tels symptômes peuvent indiquer une menace de fausse couche.

Blessures respiratoires

Lorsque le système respiratoire est affecté, la douleur est souvent localisée dans le dos. Les maladies suivantes peuvent causer des sensations douloureuses:

pleurésie sèche - la douleur est associée à la respiration, s'intensifie à la hauteur de l'inspiration, a un caractère percutant, très forte, souvent pour réduire la douleur, le patient commence à respirer superficiellement et souvent,

pneumothorax (rupture du tissu pulmonaire avec de l'air entrant dans la cavité pleurale) - douleur aiguë et soudaine sous l'omoplate avec apparition d'un essoufflement grave,

pneumonie impliquant la plèvre dans le processus pathologique - la douleur est similaire à celle observée avec la pleurésie,

cancer des bronches ou des poumons - des sensations douloureuses apparaissent lorsque la tumeur se propage à un stade avancé, la nature de la douleur et sa localisation dépendent du degré de germination des cellules cancéreuses dans les organes voisins et la plèvre.

Quelle que soit la nature de la douleur dans le côté droit du dos, tout d’abord, cela devrait vous alerter. Après tout, il s’agit d’un signal du corps concernant une violation, petite ou plus grave. publié par econet.ru

P.S. Et souvenez-vous, changez simplement notre consommation - ensemble, nous changeons le monde!

Aimez-vous l'article? Alors soutiens nous presse:

Regarde la vidéo: STOP aux douleurs d'epaules de cou et dos par christophe (Septembre 2019).