Quelles sont les causes de vertige et de nausée

Causes de vertiges chez les femmes! Les étourdissements apparaissent pour diverses raisons, mais la principale est toute anomalie dans la transmission des impulsions au cerveau. L'appareil vestibulaire situé dans l'oreille interne contrôle la sensation d'équilibre et envoie des signaux à certaines cellules nerveuses.

Pourquoi les femmes ont-elles la tête qui tourne?

De nombreuses personnes ressentent de légers vertiges pendant une période de forte montée d'une chaise, avec un changement rapide de position, allongées sur une position assise, lors de virages rapides d'un côté à l'autre. Cette condition peut durer moins d'une minute. Le plus souvent, les femmes n'y attachent aucune importance, mais en vain - c'est le premier appel qu'il est temps d'aller chez le médecin.

Les systèmes tactiles, vestibulaires et visuels sont responsables de la bonne orientation spatiale d'une personne. Quand ils cessent de fournir correctement des informations au cerveau, des vertiges se produisent.

De telles violations signalent des violations dans les systèmes suivants:

  • liquorodynamique
  • moelle oblongate,
  • cou vasculaire, tête,
  • analyseurs
  • cervelet.

Les violations de la fonctionnalité de l'appareil vestibulaire sont appelées vertiges, caractérisées par:

  • réflexes nauséeux
  • des nausées
  • des perturbations dans la coordination des mouvements,
  • sueurs froides.

Avec le vertige, les femmes ressentent la rotation interne et le retournement de l'image.

Les vertiges fréquents chez une femme peuvent mettre en garde contre des maladies graves et s'accompagner des symptômes suivants:

  • il semble que les objets et les objets autour se plient, se balancent, tournent,
  • l'illusion du mouvement apparaît
  • transpiration excessive
  • acouphènes
  • hallucinations auditives,
  • nausée
  • vomissements
  • évanouissement
  • faiblesse grave dans tout le corps,
  • tachycardie
  • pâleur
  • une forte augmentation ou diminution de la pression artérielle.

Les jeunes filles ont des vertiges pendant la puberté, les causes de vertiges dans ce cas sont hormonales.

Chez les enfants de moins de 12 ans, la pathologie peut indiquer une intoxication, le surmenage, de lourdes charges, des problèmes d’audition et bien plus encore.

  • aller avec un mal de tête,
  • combiné avec une faiblesse dans les muscles des membres,
  • dure plus de 45 minutes
  • observé chez les diabétiques ou les hypertendus,
  • accompagné de vomissements prolongés.

Consulter de manière urgente un spécialiste.

La plupart des symptômes d'étourdissements indiquent que des processus pathogènes se produisent dans le corps.

Nature de la pathologie

Quand une femme a des vertiges à pression normale, le spécialiste doit déterminer de quoi il provient et en identifier les causes. Il devrait envisager les attaques suivantes:

  • Vertige périphérique, qui a une base végétative. Il s'accompagne de palpitations fréquentes et d'une transpiration accrue. L'attaque se libère rapidement et ne viole pas les fonctions vestibulaires.
  • Vertige central. L'attaque se produit fortement et affecte négativement le fonctionnement de l'appareil vestibulaire. Des étourdissements répétés peuvent perturber la parole, contraindre les mouvements et créer une double image d'un objet. Dans ce cas, il existe toutes les conditions préalables aux problèmes d’activité cérébrale.

Des vertiges peuvent survenir dans les cas suivants:

  • Flux menstruel abondant. Perte de sang importante, carence en fer - provoque une faiblesse et des vertiges.
  • La grossesse Dans ce cas, les femmes peuvent se sentir étourdies au cours des premières semaines du terme.
  • Ostéochondrose.
  • Maladies psychologiques.
  • Attaques de panique, phobies.
  • Migraines Avec un mal de tête périodique, tous les signes de vertige apparaissent.
  • Maladies cérébrales, néoplasmes bénins et malins.
  • Dystonie végéto-vasculaire.
  • Violations dans la stabilité du système nerveux.
  • Blessure à la colonne vertébrale
  • Anémie - faible taux d'hémoglobine.
  • Troubles de l'apport sanguin au cerveau, oreille interne.
  • Insuffisance vertébrobasilaire et beaucoup plus.

En outre, la cause de la faiblesse et des vertiges peut être une fatigue chronique, un stress nerveux (manque de sommeil), un manque d'effort physique, un manque d'oxygène. Tous ces signes sont caractéristiques des femmes en âge de procréer jusqu'à 45 ans.

Plus de 50 ans

Les experts notent les causes suivantes de vertiges chez les femmes après 50 ans:

  • stress domestique
  • l'insomnie
  • mode de vie sédentaire
  • malnutrition, famine, régimes stricts,
  • pression artérielle élevée ou basse.

Les vertiges chez les femmes élégantes sont le plus souvent un signe des pathologies suivantes:

  • Maladie de Ménière
  • labyrinthite
  • anémie
  • hypotension chronique,
  • neuronite vestibulaire,
  • maladie coronarienne
  • inflammation de l'oreille interne.

La ménopause est la principale raison pour laquelle les femmes peuvent ressentir des vertiges. Ce n'est pas une maladie, seulement le corps est reconstruit sur un autre cycle de vie, ce qui est inévitable. Ce processus commence après 45 ans et dure jusqu'à 55 ans, voire plus. À cet égard, pendant cette période, en plus des bouffées de chaleur, les femmes ressentent souvent des faiblesses et des vertiges.

Les personnes plus âgées peuvent être tourmentées par le vertige en raison du stress intense et des bouleversements émotionnels, ce qui est typique à l’âge de 65 ans.

Diagnostics

Pour savoir pourquoi les femmes ont la tête qui tourne et pour éliminer ce symptôme déplaisant, il est nécessaire de poser un diagnostic et d'identifier la cause principale, qui peut être multiple. Vous pouvez adresser le problème aux spécialistes suivants:

La médecine moderne propose un certain nombre de procédures de diagnostic afin d'identifier avec précision les causes de vertiges fréquents:

  • analyse générale de l'urine, du sang,
  • test sanguin biochimique,
  • Radiographie
  • Échographie
  • CT
  • IRM
  • électrocardiogramme
  • Encéphalogramme
  • Pose de Romberg
  • Test de Halmagi,
  • Test de Dix-Holpike.

Parallèlement, le spécialiste doit prêter attention aux facteurs suivants:

  1. Combien de fois étourdi.
  2. Période.
  3. Quand il apparaît.
  4. Les symptômes
  5. Depuis combien de temps une pathologie a-t-elle été observée?
  6. La relation entre les mouvements du patient ou sa position corporelle.
  7. Comment le patient prend les médicaments.
  8. De quoi traiter indépendamment les vertiges.
  9. Couleur de la peau.
  10. Démarche fragile.
  11. L'état mental du patient.
  12. Tremblement.

Le type de diagnostic à effectuer est décidé par le médecin.

Le traitement contre les vertiges graves est prescrit selon la cause identifiée uniquement par un médecin compétent. Toutes les méthodes de traitement visent à améliorer la qualité de vie du patient et à prévenir les rechutes. Applicable:

  • conservateur
  • non traditionnel
  • méthodes chirurgicales.

Le traitement des vertiges est effectué avec prudence en utilisant un certain nombre de médicaments. Les médicaments suivants sont recommandés:

  • Les bloqueurs des récepteurs de l'histamine H1, qui réduisent la stimulation de l'appareil vestibulaire, peuvent être utilisés avec le mal des transports.
  • Les corticostéroïdes pour améliorer la santé globale.
  • Antiémétiques
  • Médicaments anticholinergiques.
  • Benzodiazépines.
  • Correcteur de perte de fonctionnalité de la circulation sanguine.
  • Les diurétiques.
  • Histaminomimétiques.

En outre, pour éliminer les causes de vertiges et de nausées, les méthodes suivantes sont utilisées:

  1. Apple Manoeuvre.
  2. Semont manoeuvre.
  3. Méthode Lempert.

Toutes ces méthodes sont manipulées avec des mouvements de la tête et aident à soulager les symptômes de vertiges légers.

Une intervention chirurgicale est prescrite pour l'inefficacité d'un traitement conservateur et peut être de plusieurs types:

  • Dissection du nerf vestibulaire. Cela aide à arrêter le flux d'informations d'équilibre. Il existe un risque de perte auditive pour lequel le médecin doit être hautement qualifié et posséder une vaste expérience.
  • Labyrinthectomie classique. Une méthode de traitement radicale, utilisée uniquement dans des cas particuliers.
  • La labyrinthectomie chimique est réalisée au moyen de médicaments spéciaux qui réduisent les défauts de transmission des impulsions.
  • Destruction laser.
  • Enlèvement des néoplasmes.
  • L'aide de l'ophtalmologiste.
  • L'utilisation d'un implant vestibulaire.

Il n'est pas recommandé de traiter les vertiges par vous-même, cela devrait être fait par un spécialiste, sinon des conséquences négatives et parfois irréversibles pourraient survenir.

Médecine populaire

Au fil des ans, des vertiges peuvent apparaître de plus en plus souvent sans raison, et un traitement avec des remèdes populaires peut être le moyen le plus sûr et le plus simple de supprimer les symptômes de vertige permanent.

Il existe un certain nombre de recettes d'efficacité éprouvées depuis des siècles. La médecine moderne recommande l'utilisation de la médecine traditionnelle, mais seulement en conjonction avec un traitement médical, si cela a été prescrit.

  • Thé à base de mélisse.
    Une cuillère à soupe hachée d'une plante apaisante est versée avec un verre d'eau bouillante et infusée comme du thé. Boire pour soulager les vertiges soudains. En outre, la perfusion soulagera la douleur et soulagera les nerfs.
  • Teinture d'aubépine.
    100 g de baies de rein broyées sont mélangés à 40 g de miel + 0,5 l. cognac + 2 g de cannelle + 1 g de vanille. La composition est agitée, insiste pendant une semaine et boit une cuillère à soupe avant de manger pendant environ 90 jours. Cette recette est totalement contre-indiquée pour les alcooliques et les femmes enceintes. Les patients hypertendus peuvent utiliser la teinture avec une extrême prudence.
  • Infusion de miel et de vinaigre de cidre.
    Dans une tasse d'eau bouillante, ajoutez 2 c. À thé de vinaigre de cidre de pomme et 1 c. À thé de miel, tout est mélangé et pris le matin à jeun. Le thé peut être pris avec des augmentations soudaines de cholestérol, comme sédatif.
  • Massage aux huiles essentielles.
    Pour la procédure, on prend 100 ml de camphre à 10% + 20 ml de genévrier + 40 ml d'huile de sapin. La composition résultante est soigneusement mélangée et appliquée par mouvements doux et périodiques sur tous les ganglions lymphatiques du cou et de la tête.
  • Massage d'acupression.
    Dans ce cas, il suffit d'appuyer sur les points situés à l'intérieur des bords des sourcils. En outre, la procédure est effectuée sur les lobes de l'oreille. La pression est exercée pendant au moins cinq minutes.

Avantages des méthodes folkloriques:

  • effets secondaires minimes
  • pas de limite d'utilisation,
  • coût abordable
  • facilité d'utilisation.

La médecine traditionnelle peut être une bonne aide pour le traitement conservateur.

Prévention et sécurité

Avec des signes de vertige constant, vous devez observer les précautions suivantes:

  • Ne pas conduire
  • Contourner les blessures des lieux dangereux,
  • Ne reste pas longtemps seul
  • Si une attaque commence, il est préférable de s’asseoir et d’incliner la tête entre les genoux.

Vous pouvez également effectuer les actions préventives suivantes:

  • boire beaucoup de liquides pour ne pas provoquer de déshydratation,
  • après 30 ans, n'oubliez pas de surveiller votre santé et de pratiquer une gymnastique vestibulaire spéciale,
  • surveiller la pression artérielle, il est conseillé de mesurer tous les jours,
  • pendant les jours "des femmes", prenez des vitamines et des médicaments spéciaux qui augmentent le taux d'hémoglobine dans le sang,
  • éliminer les mauvaises habitudes, surtout le tabagisme,
  • dors suffisamment
  • se reposer
  • réduire le niveau de conflit, de stress, de tension nerveuse,
  • consulter un médecin au moins une fois par an,
  • pendant la ménopause prendre des médicaments de soutien,
  • aérer la pièce
  • plus souvent à l'air frais, de préférence là où de nombreux arbres produisent de l'oxygène,
  • faire du sport.

En respectant toutes les règles, vous éviterez des conséquences désagréables.

Faiblesse et vertiges

Faiblesse et vertiges peuvent signaler les pathologies suivantes:

  • les maladies les coeurs
  • précurseurs coup sous forme d'attaques hypertoniques,
  • violations flux sanguin au cerveau
  • niveau bas l'hémoglobine anémie
  • neurocirculatoire dystonie en conséquence du stress,
  • augmentation intraoculaire pression
  • abaissé sucre dans le sang
  • empoisonnement
  • collatéral effet après avoir pris des médicaments,
  • ensoleillé coup de pied
  • les maladies oncologique personnage au stade initial.

Les adolescents peuvent avoir des vertiges et une faiblesse pendant la puberté.

Vertiges chez les femmes

Chez la femme, des nausées, des vertiges et des vomissements peuvent être les causes suivantes:

  • la grossesse
  • nerveux surtension,
  • le diabète
  • les maladies les coeurs
  • pré-AVC l'état
  • ménopause
  • chronique manque de sommeil
  • strict les régimes le jeûne
  • les maladies endocrinien système.

Vertiges chez les enfants

Si l'enfant a des vertiges et des nausées, les parents devraient consulter un médecin, car ces symptômes parlent souvent de divers troubles et maladies pouvant entraîner:

  • l'inflammation et infections
  • héréditaire migraines
  • différent Maladies ORL.

Si les vertiges sont accompagnés de maux de tête progressifs et de nausées, entraînant des convulsions, une perte d'audition, une asymétrie faciale, il est fort probable qu'il signale la survenue de néoplasmes dans la région du cerveau.

Les vertiges, qui surviennent lors de crises épileptiques et sont accompagnés de faiblesse, peuvent provoquer une hypertension artérielle. Mais si la syncope, la langue entrelacée et la rigidité des mouvements s’ajoutent à ces symptômes, vous devez appeler de toute urgence une ambulance, car ils sont tous les signes d’un début d’accident vasculaire cérébral.

Les diabétiques peuvent périodiquement avoir des vertiges et des évanouissements, le plus souvent pendant une période de baisse critique du taux de sucre dans le sang. Les experts recommandent d'appeler immédiatement une ambulance et d'attendre que le médecin offre au patient quelque chose de sucré.

7 causes de vertiges et de nausées le matin

  • Svetlana Aleksandrovna Kiseleva
  • 9 juin 2018

Une photophobie, des nausées et des vertiges se produisent très souvent lors de crises de migraine graves.

Les nausées, les vertiges et la transpiration excessive signalent des problèmes de la colonne vertébrale, des maladies de nature neuropathologique.

La pancréatine, la cholécystite et les maladies du foie peuvent également causer des nausées, des vomissements et des vertiges. Dans ce cas, un traitement adéquat doit être prescrit.

Des nausées, des vomissements et des vertiges, apparaissant avec une fréquence notable chez les femmes, peuvent indiquer une grossesse, auquel cas un test aidera à confirmer ou à réfuter ces hypothèses.

La faiblesse et les vomissements sont des signes d'intoxication ou d'empoisonnement par l'alcool, des aliments de qualité médiocre, des gaz ou de la fumée.

Tous les symptômes doivent être vérifiés, car ils peuvent parler d'autres pathologies tout aussi graves.

5 causes de vertiges en tournant la tête

  • Margarita Yurievna Novikova
  • 5 juin 2018

Il est également intéressant de parler des médicaments récemment consommés. Un spécialiste peut poser des questions sur l'alcoolisme et la toxicomanie.

Les études suivantes sont généralement prescrites:

  • Analyse générale du sang et l'urine.
  • Échographie examen de la tête et du système cardiovasculaire. Confirmez ou réfutez les maladies du système cardiaque, leur évolution, leur pathologie.
  • Électroencéphalographie. Il montre la présence d'épilepsie et d'autres maladies associées à l'activité cérébrale.
  • Électrocardiogramme Cela aidera à déterminer la fréquence cardiaque, tous les changements dans le travail du muscle cardiaque, l'inflammation.
  • Radiographie la colonne cervicale. Il déterminera les processus inflammatoires dans cette région, les néoplasmes, l'arthrite, les malformations, la sciatique et bien plus encore.
  • Résonance magnétique tomographie du cerveau. Il aidera à détecter les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux, la sclérose en plaques, les adénomes hypophysaires.
  • Neurologique Le diagnostic est la capacité d'établir ou de réfuter des diagnostics tels que la migraine, l'insomnie, les pathologies génétiques, les accidents vasculaires cérébraux, l'inflammation du système nerveux, l'ostéochondrose, la sclérose en plaques.
  • Tonal audiométrie. Détecte la perte auditive ou les problèmes d'audition.

Une fois tous les examens effectués, le spécialiste prescrit un traitement.

Que faire

Si le patient souffre de diverses maladies chroniques, il peut présenter périodiquement des nausées, une faiblesse, des vertiges, des malaises et une somnolence. Si tous ces symptômes étaient observés ensemble ou séparément, alors, très probablement, une exacerbation brutale de la maladie se produirait.

Dans le diabète sucré, cela peut signifier que le sucre a considérablement chuté en raison d'une forte dose d'insuline. Si cela se produit, il est impératif de contacter votre médecin et d’ajuster la dose ou de recevoir des instructions sur la façon de se comporter en pareil cas.

Avec des charges fréquentes et lourdes, les symptômes apparaissent du surmenage. À cet égard, vous devez faire une pause et répartir correctement vos forces.

Vertige et nausée

Lorsque, pendant l'attaque, en plus des vertiges, le patient a des nausées, diverses causes, ou des changements liés à l'âge, peuvent en être la cause. En cas de troubles de l'appareil vestibulaire, les symptômes apparaissent soudainement, généralement en position debout. Ils passent indépendamment en 2 à 5 minutes.

En outre, cette condition est caractéristique de l'intoxication alcoolique ou alimentaire du corps, tandis qu'en plus des nausées, des vomissements, de la température et des selles bouleversées peuvent être présents.

Vertige et faiblesse

Les étourdissements et la faiblesse se produisent généralement avec une augmentation ou une diminution rapide de la pression artérielle. Si la pression artérielle est dans la plage normale, des maladies telles que:

  • anémie
  • perturbation de la circulation sanguine dans le cerveau,
  • pathologie cardiovasculaire,
  • troubles psychosomatiques / instabilité psychologique (une consultation avec un psychologue peut aider),
  • anomalies cancéreuses (l’oncologue prescrit et traite le traitement).
  • Les vertiges associés aux nausées apparaissent souvent chez les personnes qui se limitent intentionnellement à manger de la nourriture ou qui mangent extrêmement mal. Dans ce cas, le corps ne reçoit pas assez de nutriments.

Étourdissements

La douleur pendant la rotation de la tête peut avoir des effets résiduels après des blessures, des blessures au crâne. Une situation similaire se produit lorsque vous regardez la télévision pendant longtemps, que vous travaillez ou que vous jouez sur un ordinateur. Dans de telles situations, une diminution temporaire du niveau de vision, une déchirure est également observée.
En outre, ce malaise peut être déclenché par un certain nombre de maladies:

En cas de dépression prolongée, de détresse émotionnelle grave, le patient a souvent mal à la tête pendant 1 à 2 jours, voire plusieurs mois.

Étourdi chez les femmes après 30 ans

Chez les femmes de plus de trente ans, cela peut apparaître en raison d'une grossesse. Cette condition se forme au stade initial du développement fœtal et persiste souvent jusqu'à la naissance. Le fait est que pendant la période de procréation, tous les systèmes internes du corps se restructurent activement, ce qui provoque une détérioration du bien-être, en particulier lors de changements de la position du corps et lors d'efforts physiques prolongés.
La cause du vertige est souvent une perturbation hormonale (consulter un endocrinologue), une diminution du taux d'hémoglobine dans le sang (recherche de la norme par référence), un diabète sucré, une ostéochondrose cervicale, un manque de vitamines (mal nourri), une pression artérielle instable.

Étourdi chez les femmes après 40 ans

La ménopause est le principal facteur de violation chez les femmes de plus de 40 ans. Pendant cette période, le corps est reconstruit à une autre phase de la vie, ce qui provoque de fréquentes bouffées de chaleur et une sensation de faiblesse constante.
En outre, les raisons pour lesquelles vous vous sentez étourdi à cet âge sont les suivantes:

  • hypotension / hypertension,
  • maladies inflammatoires des organes de l'audition,
  • pathologie du coeur et des vaisseaux sanguins (diagnostiquée par un cardiologue),
  • Maladie de Ménière
  • tension nerveuse (la thérapie sera prescrite par un neurologue),
  • l'insomnie
  • carence en vitamines
  • mode de vie passif.

Étourdi en tournant la tête en position couchée

Si vous ressentez régulièrement des vertiges lorsque vous tournez la tête en position ventrale, consultez un spécialiste du diagnostic, ce phénomène se manifestant le plus souvent en présence de pathologies nécessitant un traitement. Ceux-ci comprennent:

  • problèmes de pression artérielle
  • ostéochondrose,
  • Syndrome de Ménière
  • tumeurs cérébrales
  • le diabète
  • dystonie végétative-vasculaire,
  • lésions cérébrales traumatiques.

Étourdi et titube en marchant

Si, au cours d'une promenade, vous êtes étourdi et instable, les causes de cette affection peuvent être multiples: maladie, tumeurs cérébelleuses, troubles de l'appareil vestibulaire, intoxication par les gaz, stress. En plus des symptômes ci-dessus, le patient a souvent des crampes dans la région occipitale, une faiblesse grave, des troubles de la vision et de la parole, une altération de la coordination des mouvements.

Étourdi en se levant du lit

Les vertiges au sortir du lit sont les plus courants. De plus, une femme a une crise aiguë de faiblesse grave et d’instabilité, des taches dans les yeux, des saignements de nez et des douleurs lancinantes aux tempes.
Cette image est caractéristique d’un certain nombre d’anomalies cardiaques, vasculaires et musculo-squelettiques. Affecter négativement le bien-être et provoquer des vertiges lors de la levée du stress, faible ou vice-versa, activité physique trop intense, mauvaise alimentation, mauvaises habitudes.

Pourquoi étourdi à la pression normale

Si vous n’avez pas de problème de pression artérielle, mais que vous êtes souvent tourmenté par des vertiges, faites attention à votre état physique et psychologique. Peut-être que ce symptôme est dû à une fatigue accumulée, au manque de sommeil, à une dépression, à une routine quotidienne et à un apport alimentaire inadéquats, ou à la prise de certains médicaments qui provoquent cet effet secondaire.
De plus, la rotation de la tête à bonne pression entraîne diverses pathologies, par exemple: courbure de la colonne vertébrale, labyrinthite, maladies gastro-intestinales, sclérose en plaques, tumeurs au cerveau, etc. Ensuite, on peut observer des maux de tête, des crampes, des extrémités, des nausées.

Inflammation de l'appareil vestibulaire

Se produit généralement comme complication d'une infection virale. Elles souffrent principalement de femmes âgées de 30 à 35 ans. Ils ont soudainement des vertiges prononcés, accompagnés de sueurs, de palpitations, de faiblesse générale. Dans de tels cas, une consultation urgente avec un médecin ORL, un neurologue et la nomination d'anti-inflammatoires sont nécessaires.

Effet toxique des antibiotiques aminosides sur l'oreille interne

Des problèmes visuels peuvent également survenir pendant le traitement par la gentamicine, la tobramycine ou la kanamycine. Avec cela, des acouphènes, une perte auditive peuvent apparaître.

Lorsque les symptômes des effets toxiques des antibiotiques apparaissent, il est nécessaire d'arrêter de prendre les médicaments et de consulter immédiatement votre médecin, car de tels changements sont irréversibles.

Tumeur ou métastases dans le cervelet, le nerf vestibulaire, le tronc cérébral

Des sensations désagréables dans la tête peuvent être accompagnées d'un mal de tête éclatant, de nausées, d'épisodes de perte de conscience, d'une altération de la coordination des mouvements. Si une tumeur est suspectée, le médecin procède à une IRM ou à une tomodensitométrie du crâne et dirige la femme vers un oncologue. Si une maladie oncologique a été détectée, la tactique à adopter dépend de la nature de la tumeur et de son emplacement. Pour le traitement par chimiothérapie et radiothérapie, chirurgie.

Épilepsie temporale

Il s'agit d'un type particulier de perturbation du cortex cérébral, dans lequel les processus d'excitation et d'inhibition changent. Avec une certaine périodicité, le cortex du lobe temporal est surexcité et provoque des étourdissements. Elle s'accompagne de douleurs abdominales, de salivation, de transpiration, d'un ralentissement du rythme cardiaque.

Le signe principal de l'épilepsie est l'évolution paroxystique de la maladie. Une femme dans une période calme se sent complètement en bonne santé, mais sous l’influence de tout événement ou de façon inattendue, sa tête commence à tourner. Une telle pathologie nécessite une visite chez un neurologue, il enregistre l'activité cérébrale sur l'EEG et prescrit un traitement approprié.

Un des types les plus mystérieux de maux de tête. C'est ce qu'on appelle la «maladie du génie», car la relation entre les capacités mentales exceptionnelles d'une personne et les attaques douloureuses de la maladie a longtemps été remarquée. Avec la migraine, la tête peut faire mal au front et aux yeux.

Une femme a besoin d'une consultation de neurologue et d'un traitement avec des médicaments anti-migraineux. Pour améliorer l'état des patients migraineux, des régimes, des exercices physiques ont été mis au point. Ils sont recommandés comme massages et autres procédures de relaxation.

Il s'agit d'une inflammation du cerveau qui capture les centres d'équilibre et le cervelet. Il est généralement infectieux, mais peut être toxique. Si l'infection en est la cause, la femme a mal et est étourdie, une faiblesse grave se développe, la température de son corps s'élève à 38-40 ° C, des convulsions, une vision floue et une perte de conscience sont possibles.

L'encéphalite nécessite une hospitalisation d'urgence dans un hôpital pour maladies neurologiques ou infectieuses.

Il y a un arrêt brutal de l'apport sanguin dans la région du cerveau. Si la zone touchée est petite et affecte les centres d'équilibre, le seul symptôme chez une femme sera le vertige. Il est permanent, ne dépend pas de la position du corps et de la tête, le patient ne peut pas se déplacer normalement et maintenir son équilibre. Peut-être une perte auditive supplémentaire ou sa perte totale.

Le patient a besoin d'une hospitalisation d'urgence dans un hôpital neurologique. Le traitement, commencé dans les 2 heures qui suivent un AVC, arrête la mort des cellules nerveuses. Les changements sont partiellement réversibles - quelques mois après l’attaque, l’état de la femme s’améliore considérablement.

Sclérose en plaques

Il s'agit d'une maladie auto-immune dans laquelle les anticorps de la patiente attaquent ses propres fibres nerveuses et les détruisent. La maladie débute à un jeune âge, elle est asymptomatique pendant un certain temps, puis certains signes de détresse apparaissent.

L'un d'eux peut être un vertige constant, une résistance au traitement et une progression progressive. Un neurologue est impliqué dans le traitement de tels patients. Il prescrit des médicaments qui inhibent l'activité du système immunitaire.

Carence en glucides dans l'alimentation

Une quantité énorme de glucose est nécessaire pour le fonctionnement des neurones. Ainsi, les femmes qui perdent du poids ou les athlètes pendant la période de séchage peuvent éprouver des vertiges constants. Dans ce cas, il est nécessaire d'augmenter la dose de glucides pour normaliser.

Athérosclérose sévère des vaisseaux qui alimentent le cerveau

C'est l'une des principales raisons pour lesquelles les femmes de plus de 50 ans qui ont la tête qui tourne la tête en ont la tête qui tourne La ménopause survient généralement pendant cette période et le taux sanguin d'œstrogène, une hormone sexuelle, diminue. Il cesse de protéger la paroi vasculaire contre les dommages et le dépôt de lipides, ce qui entraîne la formation de plaques athérosclérotiques.

La plaque gonfle dans la lumière du vaisseau et le rétrécit considérablement. Le sang passe difficilement et l'alimentation cérébrale se détériore, ce qui se manifeste par des étourdissements, des acouphènes, des maux de tête et des troubles de la vue constants.

Si de tels problèmes se produisent, vous devez contacter un thérapeute qui vous prescrira des médicaments pour réduire les lipides sanguins et améliorer le flux sanguin. Sans traitement, l'athérosclérose se termine souvent par un accident vasculaire cérébral.

L'anémie est un manque d'hémoglobine dans le sang et une diminution de sa capacité en oxygène. L'oxygène est un autre composant essentiel au fonctionnement des cellules nerveuses: elles l'absorbent de manière intensive et en grande quantité.

Même une légère diminution de la concentration d'oxygène dans le sang entraîne somnolence, fatigue accrue et vertiges.

La femme anémique a la peau pâle et les goûts pervers: elle veut manger de la viande crue, un morceau de craie ou de la terre, comme une odeur d’essence, de citron vert, de peinture. Les représentants du sexe plus faible perdent du sang chaque mois à la menstruation et s’ils ne reçoivent pas assez de fer avec de la nourriture sous forme de viande, de sarrasin, de pomme, il se développe alors une anémie.

Les symptômes énumérés sont une occasion de consulter un médecin généraliste pour un examen et un traitement.

VVD - La dystonie végétative-vasculaire se développe pour diverses raisons, notamment en raison d'un stress constant, physique. stress, souffrance mentale, etc. Outre le vertige, les patients gèlent souvent, car leur système circulatoire en souffre, ils se fatiguent rapidement et ont du mal à dormir.

Ostéochondrose

Ostéochondrose - une pathologie se forme chez les personnes qui passent beaucoup de temps en position assise, en raison de la tension constante du cou et de la compression de la veine vertébrale entre les vertèbres cervicales. En conséquence, la circulation cérébrale est perturbée et moins d'oxygène pénètre dans le cerveau, ce qui entraîne divers troubles, notamment une perte de stabilité et une désorientation dans l'espace.

Pathologie de l'appareil vestibulaire

La pathologie de l'appareil vestibulaire - plus fréquente chez les femmes présentant un déficit pondéral, se développe à un jeune âge (à partir de 25 ans). Les patients sont constamment malades, quel que soit leur moyen de transport. Même une conduite régulière en manège se termine par une forte attaque de vertige.

Chez les patients hypotendus chroniques soumis à une pression faible, la tête commence à se sentir étourdie, en particulier lors de mouvements brusques, en sortant du lit, au travail physique actif. Le patient ressent également des maux de tête, des taches apparaissent dans ses yeux, la vision se détériore au moment de la crise.

La grossesse

Le plus souvent, les femmes en âge de procréer attribuent des nausées et des vertiges à la grossesse. C’est un signe que tout le monde sait que la plupart des gens s’inquiètent au cours du premier trimestre et que seul l’organisme réagit de la même manière à certains aliments ou odeurs.

Si vous êtes enceinte, informez votre médecin de votre état, décrivez clairement les moments où vous vous sentez étourdi.

Évitez les salles encombrées, la foule, ne conduisez pas tant que cette situation ne s’est pas arrêtée. Si cela vous prend au volant, arrêtez-vous et demandez de l'aide, ne soyez pas timide.

Très probablement, au deuxième trimestre, ce problème vous quittera. Il est assez rare que des femmes ressentent ce malaise pendant toute la période de gestation.

Les nausées et les vertiges peuvent aussi être des signes de ménopause, aux côtés des personnes bien connues de tous:

  • les marées
  • changements brusques d'humeur,
  • transpiration excessive
  • sensations de froid dans une pièce chaude.

Si ces compagnons de la ménopause se manifestent avec une sensation de vertige, une perte de force et des nausées, la raison en est probablement la ménopause.

Maintenant, il existe un très grand nombre de médicaments que le médecin vous a prescrits, après avoir examiné vos antécédents médicaux, après avoir discuté avec vous de tous les moments inquiétants qui vous gênent. Ils arrêtent les sensations désagréables et une condition douloureuse générale, vous permettent de mener une vie bien remplie et de ne pas vous priver de ces habitudes.

Une carence nutritionnelle est un problème qui entraîne non seulement une perte de coordination, mais aussi des processus irréversibles graves.

Aussi triste que cela puisse être, la plupart des femmes prennent toujours leurs propres décisions concernant un régime particulier. Plus souvent qu'autrement, les mesures extrêmes s'avèrent être un régime.

Les femmes de type asthénique, ainsi que celles qui aiment se perfectionner avec un fanatisme particulier, ont souvent des vertiges, surtout le matin, l'estomac vide. Le plus souvent, ils ne reçoivent pas des formes harmonieuses, mais une hypoglycémie - un manque de sucre dans le sang. La chose la plus dangereuse est que non seulement l'appareil vestibulaire et le teint souffrent, mais aussi le cerveau, qui ne reçoit pas la quantité de glucose prescrite.

Des problèmes tels que la boulimie - un trouble de l'alimentation, «en raison duquel» le corps refuse de manger de la nourriture, ce qui signifie qu'il ne reçoit pas les oligo-éléments nécessaires, sont devenus fréquents. Pendant la période de refus de nourriture, non seulement des vertiges et des nausées peuvent se produire, mais également des évanouissements affamés, qui se manifestent dans des endroits complètement inattendus.

Refusez votre régime si vous vous sentez nauséeux et étourdi, discutez de ce problème avec un nutritionniste. Aujourd'hui, des millions de femmes et d'hommes ont maigri grâce aux règles de nutrition et d'activité spécialement conçues pour eux.

Problèmes psychologiques

Les stress si fréquents de notre époque, la course à la carrière, le bien-être matériel, le désir de mettre en œuvre des projets dans des délais extrêmement courts - tout cela ne peut pas affecter l'état émotionnel. Des nausées et des vertiges peuvent survenir à un moment où vous vous sentez sans protection, puni injustement, ou à cause de la fatigue physique.

Un trouble du système nerveux causé par une dépression prolongée, des attaques de panique et des peurs peut être très inconfortable. Très probablement, vous devez faire attention au temps de repos, apprendre à planifier votre vie, en tenant compte du fait que vous n'êtes pas une machine, ni un organisme programmable.

L’épuisement est l’une des causes principales de telles conditions, et vous ne pouvez sortir d’un cercle vicieux que si vous vous rendez compte de l’existence de ce problème.

Avec chaque peur, avec chaque pensée effrayante, vous pouvez vous adresser à un spécialiste et, en mettant de côté tout ce qui vous attend, rétablissez votre santé le plus rapidement possible. Sinon, le problème peut devenir si grave qu'un moyen de s'en sortir effacera toutes vos réalisations.

Appareil vestibulaire

Vous souvenez-vous comment, dans votre enfance, vous avez été bercé sur des carrousels ou dans une voiture à l'arrière? Si maintenant ce problème est revenu, ne pensez pas que c'est pour toujours.

Un appareil vestibulaire faible est une caractéristique de certaines personnes, hommes et femmes. Aujourd'hui, de nombreux médicaments permettent de résoudre ce problème, et si vous voyagez souvent, n'oubliez pas de les prendre avec vous.

Une activité physique correctement sélectionnée par le formateur aidera dans une certaine mesure à résoudre ce problème. Renforcer l'appareil vestibulaire est une question de temps et de persévérance.

Contactez votre médecin, décrivez le problème, car les raisons peuvent être différentes et, en conséquence, le traitement.

L'hypodynamie

Un style de vie sédentaire moderne, une activité minimale dans la rue grâce aux voitures, le repos passif sont les causes d'un nouveau désordre de notre temps. L'absence de charges cardiaques détend le muscle cardiaque, les vaisseaux sanguins et diminue les défenses immunitaires du corps.

Si vous changez radicalement votre mode de vie après les mesures habituelles - mesurées, les navires ne seront probablement pas en mesure de faire face à une telle charge et les étourdissements ne prendront pas longtemps.

Des charges cardio stables sont nécessaires à la prévention des maladies du système cardiovasculaire. Lorsque vous décidez de vous engager dans un sport, si vous n'avez jamais pratiqué, il vaut la peine de consulter un thérapeute et un entraîneur.

Vous pourriez être intéressé par un article sur le traitement de l'anorexie à la maison.

Et cet article traite des moyens de traiter l'insomnie.

Après avoir lu cet article, vous en apprendrez davantage sur les causes et le traitement de l'hypertension artérielle.

Maladies provoquant des vertiges et des nausées

Si vous soupçonnez une maladie parmi cette liste, vous devez immédiatement consulter un médecin, car vous ne pouvez pas diagnostiquer la maladie vous-même.

En règle générale, l'automédication a des conséquences désastreuses.

Consultez votre médecin si vous avez:

  1. L'anémie Les femmes qui perdent beaucoup de sang pendant leurs règles doivent absolument vérifier si le sang contient de l'hémoglobine. La fatigue et la faiblesse, de légers vertiges et des nausées matinales indiquent précisément une anémie.
  2. Ostéochondrose. Les clips dans la colonne cervicale provoquent des vertiges et des maux de tête dans la partie occipitale de la tête. Un frisson dans la colonne vertébrale indique également une ostéochondrose.
  3. Dystonie végéto-vasculaire. Si, après une position statique, vous vous levez brusquement, tournez la tête ou penchez-vous, vous vous sentez étourdi, vous avez l’impression de perdre conscience, la nausée se rapproche de votre gorge, vous devez diagnostiquer cette maladie. Au début, le traitement sera assez simple.
  4. La pression artérielle baisse. Avec des pointes de pression brusques, et particulièrement avec une pression artérielle basse, des vertiges, des nausées, un refroidissement des extrémités, on observe un état proche de l'évanouissement. Il est nécessaire d'appeler immédiatement un médecin et de mener un traitement sous surveillance.
  5. Diabète sucré. Une crise due à une chute brutale de la glycémie entraîne des vertiges. Il convient de prêter attention au fait que l'état de nausée et de vertige apparaît dans un état de faim.
  6. Tumeurs cérébrales. La localisation des processus peut être différente, et si vous n’êtes pas sûr de la nature des vertiges, qui apparaît de temps en temps sans raison apparente, consultez immédiatement un médecin.

Vertiges fréquents à la pression normale

Les maladies décrites ci-dessus peuvent être à l'origine de vertiges fréquents, mais si une femme est en bonne santé physique, son état émotionnel ne peut être exclu.

  1. La fatigue banale et le manque de sommeil peuvent jouer un tour et provoquer des vertiges psychogènes. Le mode de vie inactif, le manque d'oxygène et le stress entraînent des étourdissements constants, que beaucoup considèrent comme une simple fatigue.
  2. Les effets secondaires de tout médicament peuvent être des vertiges ou des nausées. Même si vous avez déjà pris ce médicament. Assurez-vous d'informer votre médecin à ce sujet, vous devriez peut-être l'annuler ou en prescrire un autre.
  3. Dans la sclérose en plaques, les vertiges sont assez fréquents. Dans de tels moments, une personne ne peut pas évaluer rapidement la situation et comprendre où elle se trouve.
  4. Maladies de l'oreille interne. Toutes les maladies des organes ORL sont souvent accompagnées d'un trouble de l'appareil vestibulaire et, si les vertiges et les nausées sont traitées, la maladie elle-même passe inaperçue et devient chronique.

Symptômes dangereux associés à des vertiges

Si ces symptômes sont observés parallèlement aux vertiges et aux nausées, il est nécessaire d’appeler de toute urgence un médecin et de ne prendre en aucun cas de mesures pour un traitement indépendant.

  • le vertige dure plus d'une demi-heure et ne fait que s'aggraver,
  • vous souffrez de diabète, d'hypertension, de maladies chroniques que vous traitez,
  • l'incapacité de prononcer le mot jusqu'au bout, des difficultés de mouvement des bras et des jambes, une sensation de sueur froide, une sensation de froideur dans les membres,
  • perte de conscience
  • vomissements persistants
  • la température

Prévention des vertiges chez les femmes

Si vous avez été examiné et que les médecins n’ont pas trouvé de raison physiologique à votre vertige fréquent, vous devez faire attention au mode de vie.

Très probablement, une telle condition est affectée par des facteurs tels que:

  1. Aliments excessivement gras et repas tardifs. Mangez de manière équilibrée, rappelez-vous que les calories en excès ne sont pas seulement un excès de poids, mais aussi des maladies cardiovasculaires.
  2. Mode de vie inactif. Une fois que vous vous êtes mis en bonne forme physique, vous sentirez que la qualité de vie est devenue complètement différente. En moyenne, cinq kilomètres de marche par jour résolvent le problème de l'hypotension et soulèvent le ton.
  3. Stress et attaques de panique. La capacité de se détendre, l'habitude de dormir de qualité, l'exercice, le traitement au bon moment - dans ces conditions, vous ne rencontrerez pas de problèmes permanents liés à l'état émotionnel.
  4. Entraînement de l'appareil vestibulaire. Des exercices sportifs pour l'appareil vestibulaire arrêtent quelque peu cette condition.

Dans tous les cas, vous devez consulter votre médecin et décrire les symptômes en détail.

Une attitude sérieuse à l’égard de votre santé est la clé d’une vie longue et de qualité. Tout changement dans le corps se produit avec n'importe quels symptômes. La cause du malaise peut être à la fois un léger changement de climat, une situation stressante et l’apparition de la maladie, qui doit être diagnostiquée à un stade précoce.

Le corps de la femme est un système finement réglé, et il est important de réagir aux signes qu’il donne.

Regardez une vidéo éducative dans laquelle un spécialiste explique les types et les causes de vertiges:

Causes de la nausée

La nausée est une réaction naturelle du corps qui vise à éliminer tout ce qui lui est superflu. Il se développe lorsque des substances nocives pénètrent dans l'estomac. Le but de cette réaction est d'empêcher leur absorption par la circulation systémique. Non seulement les humains peuvent vomir, ce réflexe est imposé par la nature chez les oiseaux et les animaux. Cependant, les nausées ne sont pas toujours un phénomène physiologique, parfois elles peuvent être pathologiques.

Chez l'homme, il se développe pour les raisons suivantes:

Maladies du système digestif: inflammation du pancréas, de l'estomac, de l'appendice, de la vésicule biliaire, de l'obstruction intestinale, du pylorospasme ou de la sténose du pylore. Les nausées peuvent indiquer une infection intestinale et une intoxication alimentaire.

Pénétration de la flore pathogène et des produits toxiques de leur activité vitale dans le sang. Une situation similaire est observée avec l'angine, l'ostéomyélite, la pneumonie, l'abcès, le phlegmon, quelle que soit leur concentration.

La période après l'opération peut être accompagnée de nausées.

Maladies cardiaques et vasculaires: crise cardiaque, hypertension, hypotension, insuffisance cardiaque chronique.

Les cancers aux derniers stades de leur développement peuvent causer des nausées. Cette sensation est accompagnée par la chimiothérapie et la radiothérapie, qui visent à lutter contre les pathologies cancéreuses.

Maladies de l'appareil vestibulaire: labyrinthe aigu et maladie de Ménière.

Maladies du système endocrinien: diabète sucré avec acidocétose, insuffisance surrénalienne, thyréotoxicose.

Maladies du foie et des reins avec une violation prononcée dans leur travail.

Prendre des médicaments. Dans ce cas, la nausée est un effet secondaire du traitement.

L'abus d'alcool.

Ces raisons peuvent entraîner des nausées chez toute personne, sans distinction de sexe. Les femmes peuvent être affectées par d'autres facteurs pouvant causer des nausées.

Mort fœtale dans le corps d’une femme en tant que cause de nausée

Si des nausées se développent chez une femme enceinte au cours du deuxième trimestre et que cela se produit de manière inattendue pour elle, vous devez consulter un médecin dès que possible. Un tel symptôme peut indiquer la mort intra-utérine de l'enfant. Le plus souvent, cela est dû à des infections graves ou à des malformations graves qui ne permettaient pas au fœtus de continuer à se développer. S'il meurt, la femme cessera de ressentir les mouvements.

Parfois, une femme enceinte commence une naissance indépendante. Si cela ne se produit pas, le fœtus commence à se décomposer. Cela entraîne l’ingestion de toxines dans le sang de la femme, ce qui provoque des nausées, des vomissements, une faiblesse, un manque d’appétit et d’autres symptômes de malaise.

Un fœtus peut geler au cours du premier trimestre de la grossesse, mais le plus souvent, une femme fait immédiatement une fausse couche.

Mécanismes pour le développement des nausées et des vomissements

La nausée est une réaction complexe du corps dans laquelle divers systèmes sont impliqués. Chaque personne a noté que pendant les nausées, la salivation, la transpiration s'intensifie, les palpitations augmentent, la peau pâlit. Ces symptômes prouvent une fois de plus que la nausée n'est pas simplement une sensation d'étourdissement, mais une cascade complexe de réactions en chaîne.

Centre de vomissement dans le cerveau

Un certain centre, situé dans la médulla oblongate, est responsable du développement des nausées et des vomissements. C'est une sorte de "conducteur" qui relie la moelle épinière et le cerveau.

Le centre émétique est situé à la croisée de nombreux nerfs crâniens, s'étendant jusqu'aux organes de la vision, au visage, au cou. L'un de ces nerfs atteint les organes internes du thorax et de la cavité abdominale. Ce nerf s'appelle le vague. Par conséquent, l'inflammation du palais, du larynx, du pharynx, de l'oreille moyenne, de l'estomac et du foie est accompagnée de nausées.

Cependant, les nausées se développent même avec des dommages aux reins et à la vessie, bien que le nerf vague ne les atteigne pas. En fait, des organes distants envoient des impulsions au centre de vomissement à travers les fibres du système nerveux sympathique.

Les noyaux de l'appareil vestibulaire et les fibres nerveuses des organes de vision sont également associés au centre de vomissement. Par conséquent, les nausées au cours d'un trajet en transport touchent le plus souvent des enfants dont le système nerveux n'est pas encore assez mature. La sensation désagréable est amplifiée lorsque l’enfant monte le dos en arrière ou regarde par la fenêtre. Les nausées et les vomissements sont dus au mal des transports, car le cerveau "ne comprend pas" pourquoi l'image se déplace autour d'une personne alors que le corps reste en place. Cette condition s'appelle la kinétose. Le plus souvent, les prédisposés héréditaires en souffrent. Après la puberté, la cinétose disparaît d'elle-même, même si dans de rares cas, elle peut hanter une personne toute sa vie. Il arrive parfois qu'une femme adulte commence à se balancer brusquement dans les transports. Cette situation est une bonne raison pour un examen par un neurologue.

Le cortex des hémisphères a également un effet certain sur le centre des vomissements, de sorte que la nausée peut se développer au plus fort du stress émotionnel, avec une excitation intense, etc.

Un autre centre de vomissement est associé aux nerfs responsables du sens de l'odorat. Chaque personne a probablement remarqué que des nausées pouvaient survenir lors de l'inhalation d'odeurs désagréables. De plus, les systèmes limbiques du cerveau influencent le centre de vomissement. Ils sont responsables du sommeil de la personne, du fond émotionnel, etc.

Les irritants peuvent affecter le centre des vomissements non seulement à l'aide d'influx nerveux, mais également par le biais du liquide céphalo-rachidien. Ce liquide céphalo-rachidien qui entre en contact avec le sang. Toutes les substances qui pénètrent dans les voies respiratoires et les organes du système digestif sont nécessairement plus ou moins pénétrées dans le sang. Les substances pouvant causer des nausées et des vomissements sont:

Stupéfiants contenant de l'opium.

Ergot préparations. Ils sont prescrits pour réduire les maux de tête et stimuler le travail. Le LSD (une drogue psychoactive interdite) est également fabriqué à base d’ergot.

Glycosides cardiaques, par exemple, Strofantin, Digoxin, Korglikon.

Acide salicylique et préparations à base de celui-ci.

La réserpine, qui est prescrite pour abaisser la tension artérielle.

Le cisplatine et d’autres médicaments utilisés en chimiothérapie.

Médicaments pour le traitement de la maladie de Parkinson.

Liquides contenant de l'alcool. Tous pénètrent facilement dans le liquide céphalorachidien et modifient sa composition normale. Les cellules du cerveau qui entrent en contact avec le liquide céphalo-rachidien sont remplies de liquide. Par conséquent, après avoir bu de l'alcool, une personne se sent souvent malade, sa tête lui fait mal, ses mains tremblent.

La liqueur lave le centre émétique directement, sans aucun obstacle. Par conséquent, en violation de son équilibre eau-sel, une personne développe des nausées.

Récepteurs de centre de vomissement

Bien que la nausée ait des mécanismes de développement complexes, les récepteurs du centre de vomissement ne sont activés que s’ils ne sont affectés que par quelques substances.

Sérotonine.Il est produit en excès dans le corps si des substances pouvant provoquer des nausées pénètrent dans le tube digestif. La sérotonine a un effet sur le nerf vague, qui est directement connecté au centre de vomissement.

Médiateur de la douleur (substance P). Cette substance affecte le nerf trijumeau, vague et glossopharyngé.

Toutes ces substances affectent certains récepteurs. Ainsi, les récepteurs M-cholinergiques, les récepteurs M-opioïdes, les récepteurs de la dopamine et de l'histamine sont présents sur de nombreux nerfs. La plupart de leurs branches sont présentes dans le centre émétique. Par conséquent, pour sauver une personne des nausées, le médecin lui prescrira un médicament qui bloquera l’un ou l’autre des récepteurs.

Le choix du médicament est basé sur les points suivants:

Quelle raison a conduit à la nausée.

Quel est l'âge du patient.

Quelle personne a une maladie chronique.

Quelle est la gravité des vomissements.

Le plus souvent, le traitement commence par le patient prenant M-anticholinergics, ou des bloqueurs de recettes de sérotonine et de dopamine. S'ils ne vous aident pas, prenez alors des médicaments qui bloquent les récepteurs de la sérotonine.

Les personnes qui souffrent le plus de la nausée

Les scientifiques ont constaté que la nausée se développait le plus souvent chez les personnes suivantes:

Adolescents âgés de 10 à 14 ans.

Les femmes pendant la menstruation.

Personnes obèses. Plus le poids corporel est élevé, plus la pression abdominale est élevée. Les muscles situés entre l'œsophage et l'estomac vont se resserrer, entraînant des nausées.

Personnes émotionnelles et déséquilibrées. Ces individus ont plus d'adrénaline et de sérotonine dans le sang, ce qui affecte le fonctionnement du centre émétique. De plus, au plus fort du stress émotionnel, les gens avalent beaucoup d’air, ce qui entraîne une augmentation de la bulle de gaz dans l’estomac et une irritation de ses récepteurs.

Nausées toxiques pour l'hématogène

Dans ce cas, la personne se sentira malade en raison du fait que les toxines influencent son corps. Ils y pénètrent depuis l’environnement externe ou sont produits à l’intérieur du corps du patient.

Une situation similaire est observée dans les cas suivants:

Insuffisance rénale. Dans le même temps, des composés azotés s'accumulent dans le sang, ce qui empoisonne le corps.

Glycémie élevée. La nausée augmentera si les corps cétoniques commencent à circuler dans le sang. Les personnes atteintes de diabète de type 1 sont à risque.

La présence dans le corps de bactéries qui produisent des toxines.

Prendre des médicaments qui causent des nausées.

En plus des nausées, une personne aura des vomissements répétés. Parfois, il est très difficile de l'arrêter. Tout d’abord, les vomissements sont abondants, puis le liquide qu’il contient diminue. Si les vomissements ne sont pas arrêtés, de la bile y apparaîtra.

Nausée viscérale

Le rétrécissement de ses murs.

Limiter la lumière de l'œsophage dans la zone où il passe dans l'estomac.

Avec la nausée oesophagienne, une personne vomit dans des masses liquides. Les vomissements surviennent principalement après avoir mangé. La composition du vomi est représentée par les particules alimentaires et le mucus.

Gastrite dans la phase aiguë.

La nausée se développe 30 à 90 minutes après avoir mangé. Cela peut provoquer des vomissements, ce qui laisse un arrière-goût acidulé.
La nausée après avoir mangé indique toujours un problème d'estomac. Caractéristiques du parcours de diverses pathologies:

Si la partie supérieure de l'estomac est atteinte, la personne respire souvent.

L'ulcère gastrique, la diverticulite et la gastrite entraînent des éructations accompagnées de l'apparition d'un goût acide dans la bouche.

Des éructations dues à l'air pourri accompagnent des maladies telles qu'un ulcère de l'estomac, un cancer de l'estomac, une occlusion intestinale au niveau de sa connexion avec l'estomac.

Lorsque la partie inférieure de l'estomac devient enflammée ou lorsqu'un ulcère ou une tumeur se forme dans cette zone, la personne ressentira une sensation constante de lourdeur dans l'estomac.

Inflammation aiguë du pancréas.

Tumeur maligne pancréatique.

La personne est malade, son estomac fait mal. Lorsque la douleur devient particulièrement intense, elle commence à se déchirer. Après un épisode de vomissement, le patient ne se sent pas mieux. Au fur et à mesure que la pathologie progresse, les vomissements seront indomptables.
La personne devient faible, il refuse de manger, le rythme cardiaque devient plus fréquent. Si le traitement ne commence pas à l'heure, le patient souffrira de déshydratation. Les organes internes vont commencer à souffrir d'hypoxie.

Nausées sur fond de pathologies du système hépatobiliaire.

Inflammation de la vésicule biliaire sous forme aiguë et chronique.

La nausée se développe après avoir mangé des aliments gras ou frits. Une personne a mal au ventre. Lorsque la douleur devient très grave, des vomissements se produisent. Il est multiple, la bile est présente dans les masses sécrétées.
En même temps, le patient a un arrière-goût amer dans la bouche.

Nausée sur le fond de la sténose de divers organes.

Sténose pylorique (cette région se situe entre l’estomac et le duodénum 12).

Sténose du duodénum 12.

Syndrome de la boucle de plomb. C'est une complication de la chirurgie à l'estomac.

Ulcère de la gastroentéroanastomose (composé artificiel situé entre l’estomac et l’intestin grêle).

Quelle que soit la pathologie, la nausée est accompagnée de vomissements. Une personne a mal au ventre, la formation de gaz s'intensifie. Le vomissement a une odeur putréfiante et une couleur verte. Il est sorti de la bouche par une fontaine. Après un tel épisode, la personne devient plus facile.

Cette nausée est le résultat d'une obstruction intestinale. Elle peut être causée par une tumeur en croissance ou par un processus inflammatoire intense.

La nausée commence à gêner lorsque la maladie progresse et les intestins perdent leur capacité à absorber les nutriments contenus dans les aliments. En conséquence, les matières fécales s'accumulent dans la lumière de l'organe.
Tout d’abord, l’estomac d’une personne fait très mal, la douleur devient plus intense et rappelle le travail. Sa peau pâlit, une sueur froide et collante apparaît sur son corps, son cœur commence à battre plus souvent.

La nausée se développe dans le contexte d'une montée subite hormonale, ce qui entraîne une diminution du tonus de l'estomac. En outre, un utérus élargi commence à le presser.

Une femme se sent malade le plus souvent le matin, avant de manger.
La nausée peut être causée par une odeur ou un goût piquant du produit.
La nausée entraîne souvent des vomissements.
Une femme enceinte aggrave son appétit, éventuellement une déformation du goût et de l'odorat.

Nausée d'origine psychogène

Si la nausée est d'origine psychogène, elle se développera au plus fort du stress émotionnel. Dans le même temps, rien ne fait mal, pas de diarrhée, mais une attaque de panique peut survenir. Ses symptômes sont le vertige, l’augmentation du rythme cardiaque et la peur.

Des nausées psychogènes peuvent se développer pour les raisons suivantes:

Au milieu de l'anxiété accrue. Parfois, les gens signalent des nausées à la veille d'un événement important.

Avec le souvenir de quelque chose de désagréable. Dans ce cas, une personne se sentira malade même en pensant à un produit, un objet, etc. non comestibles ou dégoûtant.

Dans le contexte de la psychose. Une personne devient désorientée, son comportement est inadéquat. La psychose peut être accompagnée non seulement de nausées, mais aussi de vomissements.

Dans le contexte de l'hystérie, sous stress, avec la suppression prolongée de leurs propres émotions.

Parfois, les nausées psychogènes peuvent constituer une menace pour la santé. Cela se produit quand il s'accompagne de vomissements et se produit très souvent. Cette situation menace de perturber l'équilibre eau-sel dans le corps et même de suffoquer en raison de l'ingestion de particules d'aliments dans les voies respiratoires.

Nausées chez les patients cancéreux

La nausée dans le processus oncologique peut être causée par les facteurs suivants:

La présence d'obstacles le long du système digestif. Dans ce cas, le liquide et les aliments vont stagner dans une zone donnée, ce qui provoquera une augmentation de la pression dans les organes du tractus gastro-intestinal. La situation est aggravée par l’absorption de substances nocives dans le sang.

Prendre des médicaments qui perturbent les fonctions du tube digestif, par exemple des analgésiques contenant des substances narcotiques.

Irritation de l'estomac avec des médicaments: glucocorticoïdes, antibiotiques, médicaments pour arrêter la réaction inflammatoire.

Sang dans l'estomac par saignement du nez ou des poumons.

La pénétration des cellules tumorales dans le foie et les reins. Cela conduit au fait que les organes perdent leur capacité à fonctionner normalement. Les corps cétoniques, les toxines, le potassium et le calcium commencent à circuler dans le sang. Tout cela mène à la nausée.

Absorption dans le sang de substances formées à la suite de la décomposition de la tumeur.

Chimiothérapie ou médicaments puissants contre la douleur.

Radiothérapie concentrée dans le système digestif.

Obstruction intestinale se développant au cours du traitement.

Les personnes atteintes de cancer peuvent souffrir de nausées et de vomissements dus à un empoisonnement du corps par le néoplasme lui-même, à un dysfonctionnement des organes internes ou au traitement.

Nausées et douleurs abdominales

Les douleurs abdominales et les nausées peuvent être combinées dans les cas suivants:

Pathologie de l'estomac. Il existe diverses maladies de l’estomac, parmi lesquelles les plus courantes sont: gastrite, œsophagite par reflux, ulcère. Tous mèneront à des troubles dyspeptiques. Environ 30 à 90 minutes après avoir mangé, une personne développe des nausées, des douleurs apparaissent qui se concentrent au-dessus du centre du nombril. Parfois, des vomissements peuvent survenir, après quoi la personne devient plus facile. Le vomi a un goût amer. Si le patient a un ulcère à l’estomac, il est possible que du sang s’y perde.

Les brûlures d'estomac sont un autre symptôme des maux d'estomac. Si les signes pathologiques sont ignorés pendant une longue période, la probabilité de développer des complications graves augmente. Face à eux, les méthodes conservatrices ne réussiront pas. La chirurgie peut être nécessaire.

Intoxication alimentaire ou infection intestinale. En cas d'intoxication alimentaire, une personne souffre de bactéries pathogènes qui pénètrent dans le corps avec les aliments. En cas d'infection intestinale, une intoxication du corps se développe en raison de l'activité pathogène d'Escherichia coli, de Salmonella, de Staphylococcus et d'autres microorganismes. Le patient est malade, il a des vomissements et de la diarrhée, les matières fécales acquièrent une teinte jaune ou verdâtre, la puanteur en émane. Il y a souvent des traînées de sang et de mucus dans les selles. Presque toutes les infections intestinales sont accompagnées de fièvre.

Appendicite. Au début, les sensations douloureuses sont localisées dans le bas de l'abdomen du côté droit, bien que parfois la douleur puisse être concentrée au-dessus du nombril au centre. Pendant la tension du péritoine, le rire ou la toux, la douleur devient plus forte. Au fur et à mesure que la pathologie progresse, la température corporelle augmentera. La nausée peut provoquer des vomissements, qui ne surviennent pas plus de 2 fois. Le tabouret devient pâteux. (plus: Appendicite chez les femmes et les hommes - les premiers signes et symptômes)

Cholécystite. La douleur sera concentrée dans le côté droit, sous les côtes ou au centre de l'abdomen. Une personne a un arrière-goût amer dans la bouche. Si la nausée se termine par un épisode de vomissement, la bile sera visible dans le vomi. Des sensations douloureuses peuvent irradier le cou et les omoplates du côté droit. Si les parois de la vésicule biliaire fondent, la personne commence à se sentir très mal. Sa température corporelle augmente, la douleur devient intense, la faiblesse s'accumule. (plus: Cholécystite - causes et symptômes)

Dyskinésie des voies biliaires. La douleur va faire mal. Son principal lieu de localisation est la partie supérieure de l'abdomen et l'hypochondre droit. Parfois, une personne ne peut pas dire exactement où ça fait mal. La nausée survient principalement après le réveil, il subsiste toujours un goût amer désagréable dans la bouche, l'appétit s'aggrave. Les personnes atteintes de dyskinésie des voies biliaires se fatiguent rapidement, dorment mal, ce qui contribue à accroître l’irritabilité, l’apparition de maux de tête.

Thrombose intestinale. Le plus souvent, les caillots sanguins dans les veines de l'intestin sont diagnostiqués chez les personnes âgées. L'arythmie peut provoquer le développement d'une pathologie. Les vaisseaux qui fournissent le sang aux intestins sont bouchés. La thrombose se développe brutalement, la douleur sera intense, elles se dérouleront en contractions. La personne est malade et vomit. Dans le vomi, il y a du sang et de la bile. À mesure que la pathologie progresse, des matières fécales peuvent être détectées dans celles-ci. Après 12 heures, l'état de la personne se stabilise et vous pouvez palper le phoque dans la zone où il y a eu de fortes douleurs. Dans ce cas, vous devez consulter un médecin dès que possible, sinon, au bout de quelques heures, le patient s'aggravera, des symptômes d'obstruction intestinale apparaîtront.

Pancréatite Avec une inflammation du pancréas, une personne ressent une douleur intense au côté gauche ainsi qu'au centre de l'abdomen. Après avoir mangé, la douleur devient plus forte, de même que l'alcool. La température corporelle augmente, la personne se sent malade, puis des vomissements se développent, qui ne peuvent pas être arrêtés. À chaque minute, le patient va empirer.

Obstruction intestinale. Cette pathologie s'exprime par une douleur liée au type de contractions, à une augmentation de la fréquence cardiaque et du pouls. Chez l'homme, les gaz cessent de se séparer, il est malade et vomit. Vomit contient du mucus, de la nourriture non digérée, puis des fèces. Une obstruction intestinale peut se développer dans le contexte du processus tumoral, avec une inflammation des parois de l'organe et une invagination intestinale.

Hernie inguinale, ombilicale ou autre. En cas de violation de la hernie, une personne a de graves douleurs qui se concentrent dans la zone de localisation. Dans le même temps, ils peuvent donner dans la cuisse, dans l'aine dans le ventre. À condition que le patient ne reçoive pas de soins médicaux et que la partie retenue de l'intestin ne soit pas libérée, une nécrose de ses tissus commencera à se développer. Chez l’homme, l’obstruction intestinale se manifeste, la température corporelle augmente. Cette condition est fatale.

Violation de l'évacuation de l'intestin grêle. Une telle violation peut être provoquée par diverses maladies, notamment: l'amylose, le diabète sucré, la sclérodermie, une pathologie de la thyroïde, des métastases de l'intestin. En même temps, une personne commence à se sentir malade, son estomac lui fait mal, il y a un retard dans les gaz et les selles.

Nausée et diarrhée

La diarrhée et les nausées accompagneront des troubles tels que:

Pancréatite aiguë et chronique.

Infection intestinale. La température corporelle du patient augmente. Les selles contiennent du mucus, des herbes et du sang.

Intoxication alimentaire. Une personne peut se sentir malade pendant longtemps et avoir plusieurs diarrhées.

Thrombi dans les veines des intestins. La diarrhée ne survient pas plus de 2 fois, les douleurs à l'estomac deviennent évidentes.

Inflammation de la vésicule biliaire. Le vomissement contient de la bile. La température corporelle monte à des marques subfébriles.

Pneumonie En plus des nausées, le patient présente une réaction hyperthermique, une faiblesse, une toux.

Colique rénale. En plus des nausées, de la diarrhée et des vomissements, une personne ressent une douleur grave dans le bas du dos, qui se manifeste dans l'aine, la cuisse et les organes génitaux. L'urine cesse d'être excrétée, du sang peut y être présent.

Nausée et fièvre

Maladies accompagnées de nausées et d’une réaction hyperthermique du corps:

Inflammation de la vésicule biliaire et du pancréas.

Intoxication alimentaire.

Gastrite, duodénite au stade aigu.

Ulcère gastrique avec pénétration.

Inflammation des méninges. La méningite commence comme un rhume, une douleur à l'oreille peut survenir. Ensuite, les maux de tête augmentent, la température corporelle augmente, des nausées et des vomissements se développent, la faiblesse et les vertiges s'intensifient.

Abcès cérébral et encéphalite. La clinique de ces maladies ressemble beaucoup à la méningite. Souvent, ces deux conditions sont sa complication.Les convulsions s'ajoutant aux symptômes ci-dessus, une personne peut perdre conscience et même tomber dans le coma.

Toute réaction inflammatoire dans le corps accompagnée d'une dégradation des tissus peut entraîner des nausées. Ces phénomènes incluent:

Tous ces processus sont accompagnés d'une douleur intense.

Nausée, faiblesse et vertiges

Cette triade de symptômes peut accompagner des conditions telles que:

L'anémie Le taux d'hémoglobine dans le sang diminue. En plus des nausées et des vertiges, le patient intensifie la faiblesse, la peau devient sèche, les ongles et les cheveux sont pâles.

Hypoglycémie. Les personnes diabétiques qui reçoivent des injections d’insuline en souffrent. Le taux de glucose dans le sang peut chuter brusquement lorsqu'une personne a oublié de manger après la prochaine injection. Pour ne pas perdre conscience, vous devez manger de toute urgence quelque chose de sucré.

Hypotension. La tension artérielle baisse dans le contexte du VVD, avec des saignements massifs, avec une infection qui est entrée dans le corps.

L'hépatite. Les nausées, les vomissements et la faiblesse indiquent que l'hépatite progresse et que la personne développera des complications graves.

Nausée et vertiges

Des vertiges et des nausées peuvent accompagner des troubles tels que:

Une tumeur concentrée dans le cerveau. Une personne peut se sentir malade et vomir au plus fort d'un mal de tête. De plus, le patient a une vision, une audition et une sensibilité altérées. Tous les symptômes vont progresser.

Névrose sur fond de choc émotionnel.

Prendre des médicaments.

Une forte hausse d'un lieu.

AVC en développement. Les nausées et les vertiges sont les premiers signes de la maladie. Une personne empire la parole, un mal de tête se produit, la coordination en souffre.

L'hypertension En plus des vertiges et des nausées, des éclairs lumineux peuvent apparaître devant les yeux et la tête commence à faire mal.

Névrite du nerf vestibulaire. C'est une pathologie congénitale ou acquise. Le patient commence soudain à se sentir étourdi, il se sent malade, des vomissements peuvent survenir. Parfois, une personne perd l'équilibre et peut tomber, ce qui se produit souvent lorsque le corps est incliné.

Un labyrinthe accompagné d'une inflammation de l'oreille interne. La pathologie se développe à la suite d'une blessure ou en cas d'infection. En plus des nausées et des vertiges, une personne entendra des bourdonnements dans les oreilles, sa coordination des mouvements est perturbée, des vomissements peuvent se développer. Tous ces symptômes apparaissent comme une attaque. À son apogée, le visage du patient devient pourpre, la transpiration s'intensifie.

Tumeur du nerf auditif. L'audience du patient diminue, cela se fait lentement, mais systématiquement. De plus, il est perturbé par les acouphènes, les vertiges et les nausées lorsqu'il tourne la tête et le corps.

L'otosclérose. Dans ce cas, la personne souffre d'une mobilité dans les articulations entre les os de l'oreille. Une personne souffre de douleur à l'oreille, de perte d'audition, de nausée et de vertige.

Nausées et maux de tête

Des nausées et des maux de tête se développent avec les troubles suivants:

Abcès cérébral.

Infections menant à une intoxication du corps.

Migraine, dans laquelle une personne a mal à la moitié de la tête. La douleur s'intensifie lors de l'inhalation d'odeurs piquantes et de sons durs.

AVC hémorragique. La douleur est intense, se développe soudainement, une personne se sent malade et vomit, puis elle s'évanouit.

Nausée et tension artérielle

Changer la pression artérielle entraînera des nausées.

Si la pression est basse, l'appareil vestibulaire souffre d'un apport insuffisant en sang et en oxygène. Cela conduit à des nausées, une faiblesse et des vertiges. Cette maladie est caractéristique du VVD, des saignements et de la pancréatite.

Si la pression est élevée, le sang circule en excès vers l'hypophyse et l'hypothalamus. Ils envoient des signaux au cerveau, ce qui provoque des vomissements afin de réduire le niveau de liquide dans le sang. L'hypertension, la pathologie rénale et les maladies du cerveau peuvent entraîner une augmentation de la pression.

Vertiges chez les femmes enceintes

La grossesse est une condition qualitative totalement nouvelle chez la femme, qui s'accompagne de changements importants dans le corps. La concentration de progestérone dans le sang augmente fortement: cette hormone sexuelle est nécessaire pour porter le fœtus. Il affecte non seulement l'utérus, mais également tout le corps d'une femme.

La progestérone abaisse la pression artérielle dans les vaisseaux artériels, entraînant une mauvaise circulation sanguine vers le cerveau. Au début, il n'a pas le temps de s'adapter aux nouvelles conditions de travail et réagit parfois par des maux de tête et des vertiges.

Une femme enceinte peut se sentir étourdie pour une autre raison, ce qui entraîne également une famine partielle du cerveau. L'approvisionnement en sang du fœtus nécessite une grande quantité de sang, de sorte que la quantité de liquide dans le lit vasculaire de la mère augmente. Au début, il dilue considérablement l'hémoglobine et la capacité en oxygène du sang diminue. Le cerveau doit travailler dans des conditions de manque d'oxygène, auquel il répond immédiatement. Par la suite, une femme en bonne santé utilise les réserves de fer, l’émission de globules rouges et la nutrition du cerveau s’améliorent.

Premiers secours à la maison

Afin de supprimer une attaque à court terme, il existe plusieurs moyens:

  • aérer la pièce
  • se coucher sur une surface plane, alors qu'il est recommandé de ne pas faire de mouvements brusques de la tête,
  • si possible, mettez une compresse fraîche sur votre front,
  • dans un lieu public, essayez de trouver un recoin pour vous asseoir, prenez quelques gorgées d’eau plate, fermez les yeux et appuyez légèrement sur les paupières,
  • Après la retraite de l'attaque, restez 5 à 10 minutes au repos, évitez les mouvements brusques lorsque vous vous levez pour ne pas provoquer une nouvelle vague de vertige.

Lorsque des soins médicaux urgents sont nécessaires

Lorsque le vertige apparaît avec des symptômes tels que:

  • assombrissement des yeux
  • congestion et douleur aux oreilles,
  • nausée
  • crampes à la tête
  • évanouissement
  • saignements de nez

Si vous avez eu une seule crise ou si vous observez systématiquement une maladie désagréable, la seule bonne décision sera de consulter immédiatement un médecin. Le médecin va diagnostiquer et identifier la cause de la maladie, alors seulement nous pourrons parler de la nomination du traitement approprié.

Méthodes de diagnostic

Pour identifier les maladies possibles avec vertige, vous devez d’abord consulter un thérapeute, puis le médecin envoie le patient se faire consulter par un neurologue, un ORL et un ophtalmologiste. Comme mesures de diagnostic utilisées:

  • CT / IRM
  • Jab,
  • test sanguin pour le sucre,
  • Échographie des artères du cerveau avec doppler et audiographie.

Prévention des maladies

Il n'est pas toujours nécessaire de prendre des médicaments spéciaux, parfois il suffit de modifier son mode de vie. Mesures de prévention:

  • surveillez votre alimentation - les aliments doivent être sains, variés et équilibrés,
  • essayer d'abandonner les mauvaises habitudes,
  • si votre travail est connecté à un ordinateur, faites de petites pauses toutes les heures pour vous reposer les yeux,
  • marcher plus souvent à l'extérieur
  • observer le mode de repos et de travail,
  • après une dure journée de travail, prenez une douche fraîche pour retrouver de l'énergie et soulager la fatigue,
  • consacrez chaque jour 10 à 15 minutes de temps libre à l'exercice.