Comment se comporte l'érosion du col de l'utérus pendant la grossesse: quel en est le danger et un traitement est-il nécessaire?

L'érosion du col de l'utérus pendant la grossesse constitue une violation de l'intégrité de sa membrane muqueuse, constatée lors du port de l'enfant.

Lorsque cela se produit, le remplacement de l'épithélium plat normal du zev cervical par l'épithélium cylindrique du canal cervical. Généralement, l'érosion est un processus bénin qui ne menace pas une femme de problèmes graves.

Le fait que la pathologie soit souvent diagnostiquée précisément au cours de la période de gestation est dû aux symptômes médiocres de la maladie, de sorte que la femme ne va pas chez le médecin par manque de plaintes.

Un examen médical approfondi après la conception révèle un processus érosif.

Symptômes d'érosion cervicale pendant la grossesse

Le tableau clinique de l'érosion est caché. Par conséquent, en l’absence de grossesse, la pathologie n’est détectée qu’après un examen de routine effectué par un gynécologue ou en cas de problèmes liés au travail du système génito-urinaire.

Cependant, les statistiques montrent que les symptômes de l'érosion commencent à se manifester avec plus de force après la conception d'un enfant. La raison en est un changement des niveaux hormonaux et une augmentation de la teneur en hormones sexuelles dans le corps. Il arrive souvent que lorsque vous consultez un gynécologue pour évoquer les symptômes inquiétants de l'érosion, il s'avère qu'une femme a une grossesse au début.

Les signes suivants forcent l'alerte:

L'apparition de la circulation sanguine après un rapport sexuel,

Gêne, exprimée par la sensation de tiraillement de la douleur dans le bas de l'abdomen,

La présence de décharge anormale dans les intervalles entre les menstruations. Leur caractère peut être gluant ou purulent. Ceci est dû au fait que l'inflammation rejoint le processus érosif,

Démangeaisons et sensation de brûlure dans la vulve et le vagin.

Ces signes peuvent être observés à la fois dans un complexe et séparément. Cependant, ils obligent généralement une femme à consulter un médecin.

Causes de l'érosion cervicale pendant la grossesse

Les causes du processus érosif, qui se manifeste pendant ou avant la grossesse, doivent être clarifiées sans faute. Cela optimisera le schéma thérapeutique, car il permettra d’éradiquer le facteur provocant.

Parmi les causes les plus courantes du développement du processus pathologique dans le col de l'utérus pendant la gestation, figurent les suivantes:

Fluctuations hormonales dans le corps d'une femme. En outre, ceux qui se produisent pas en douceur, mais brusquement,

Maladies sexuellement transmissibles. Parmi ceux-ci figurent la chlamydia, l'urplazmose, la gonorrhée, la papillomatose, la trichomonase et l'herpès génital. Si des micro-organismes pénètrent à l'intérieur des cellules épithéliales, le processus érosif se complique grandement. En outre, l’introduction de virus du papillome humain dans les couches endommagées du col de l’utérus peut entraîner le développement de tumeurs malignes.

Utilisation à long terme de contraceptifs oraux ou d’autres médicaments hormonaux utilisés avant le début de la grossesse,

Âge précoce des rapports sexuels

Avortement artificiel. Les avortements répétés sont particulièrement dangereux,

Maladies inflammatoires des organes génitaux qui ne sont pas infectieuses,

Diminution des forces immunitaires du corps,

Abus sexuel, ou abus sexuel, entraînant des lésions cervicales,

Dommages causés à la membrane muqueuse de la zyva utérine à la suite de douches intempestives, de l’installation d’un dispositif intra-utérin, etc.

Le stress fréquent sollicite le corps.

En outre, la combinaison de deux facteurs, tels que la présence d'un processus inflammatoire et d'une perturbation hormonale dans le corps, conduit souvent au fait que la maladie se forme chez les femmes qui n'ont pas encore accouché et chez celles qui n'ont pas subi de lésions génitales.

Qu'est-ce qu'une érosion cervicale dangereuse pendant la grossesse?

La planification de la grossesse doit nécessairement inclure une phase d’examen gynécologique. De cette manière, le plus souvent, il est possible de déterminer s'il existe une zone érosive sur le col de l'utérus. Une inspection doit être effectuée car pendant la gestation du fœtus, l'érosion peut présenter un certain danger. Surtout, la menace est réduite au fait que la surface ulcérée est un excellent environnement pour le développement d’agents pathogènes qui provoquent une inflammation.

Parmi les conséquences les plus dangereuses pouvant être causées par l'érosion pendant la grossesse, citons:

La manifestation de maladies inflammatoires dont le traitement est compliqué par la position d'une femme

Avortement spontané, en particulier au premier trimestre,

Le début du travail prématuré à des périodes ultérieures de la gestation,

Transformation de l'érosion en processus cancéreux malin,

Rupture prématurée de la vessie fœtale, infection et mort du fœtus.

C’est la raison pour laquelle les médecins recommandent vivement de subir un traitement anti-érosion avant le début de la grossesse, si ce n’est par la chirurgie, par des moyens conservateurs. Le risque d'augmentation de la croissance de l'érosion cervicale et la malignité du processus au cours de la grossesse augmentent en raison du changement radical du contexte hormonal. De plus, la charge et le stress sur le corps de la femme ont un effet négatif sur la maladie.

Le traitement obligatoire pendant la grossesse est soumis à l'érosion, dont la taille est importante et il existe déjà des signes d'inflammation. Cependant, dans la pratique médicale, il existe également de tels cas où l'érosion se produit indépendamment du fait de porter un enfant.

Une grossesse est-elle possible avec une érosion cervicale?

La femme atteinte d'érosion n'aura pas de difficultés à concevoir un enfant. La maladie n'affecte pas le processus de maturation ou de fécondation de l'œuf. Cependant, si la pathologie a été identifiée avant le début de la grossesse, il est d'abord nécessaire de remédier à l'érosion. La conception ultérieure peut être planifiée après un mois, mais uniquement à condition que le processus de guérison se déroule normalement et sans aucune complication.

Lorsque l'érosion était d'une taille impressionnante et que la restauration des tissus après son retrait est lente, il est nécessaire de retarder la planification de la grossesse. Dans ce cas, la femme ne devrait pas désespérer. En règle générale, même le processus de régénération le plus complexe ne prend pas plus de six mois.

Diagnostic de l'érosion cervicale pendant la grossesse

Le processus de traitement ne peut pas être démarré sans établir un diagnostic précis. Les méthodes de recherche sont déterminées par le médecin. L'une des procédures les plus courantes est la détection de l'érosion lors d'un examen gynécologique à l'aide de miroirs. En même temps, on découvre un défaut épithélial net. En règle générale, une zone clairement définie de couleur rouge est observée à la surface du zev utérin. La zone d'érosion peut occuper différents.

Une autre méthode d'étude de la zone érodée pour déterminer la densité du tissu affecté en cas de suspicion de cancer est le test de Hroback, qui consiste à sonder la zone touchée.

En outre, le médecin envoie du matériel biologique (frottis de la surface d'érosion) au laboratoire pour l'étude. Elle consiste à effectuer des analyses bactériologiques et cytologiques.

En cas de doute et si une confirmation supplémentaire du diagnostic est requise, le patient est référé pour un examen colposcopique. En présence d'une érosion sur le col de l'utérus, le médecin constate des lésions visibles du tissu épithélial avec la région du stroma. Dans le même temps, le fond de l'érosion réelle est à un niveau bas dans la couche d'épithélium cylindrique (ou dans l'épithélium multicouche plat).

Si l'on soupçonne que le processus est de nature maligne, on prélève un tissu de biopsie. Cela permettra de détecter les cellules atypiques existantes. Seule une étude approfondie permettra de choisir le schéma thérapeutique le plus efficace pour une femme enceinte atteinte d’érosion.

Comment traiter l'érosion du col utérin chez la femme enceinte?

L'effet thérapeutique sur le patient qui porte l'enfant devrait être différent du traitement d'une femme non enceinte. Toutes les techniques les plus populaires, y compris le laser, la cryodestruction ou la diathermocoagulation, ne peuvent être utilisées qu'après la naissance de l'enfant. La grossesse est la période au cours de laquelle seules les techniques les plus bénignes associées à un traitement symptomatique peuvent être appliquées pour éliminer le processus érosif.

L'objectif principal est d'arrêter la progression du processus érosif, en empêchant le développement de l'inflammation. Cependant, la plupart des experts sont d’avis que l’érosion est simplement nécessaire. Si cela ne menace pas le développement de complications, alors il est inutile de le traiter avec des médicaments.

Dans le cas où une femme enceinte se plaint de sensation de brûlure intermittente et d’apparition de saignements, il est possible d’utiliser du méthyluracile sous forme de suppositoires vaginaux. Ils sont administrés pendant deux semaines, deux fois par jour. L'utilisation de bougies à l'huile d'argousier est recommandée, également pendant 14 jours. Cela réduira les symptômes de la maladie.

Lorsque le processus érosif est compliqué par une inflammation, il est conseillé de prescrire des médicaments antiviraux et antibactériens. Leur choix sera fait par le médecin superviseur sur la base d'un ensemencement bactériologique et en tenant compte des contre-indications.

C'est pendant la grossesse qu'un programme préventif compétent est important, car le risque de développer la maladie augmente en raison de changements hormonaux.

Pour éviter cela, il est important de respecter les règles suivantes:

Les visites chez le gynécologue devraient être strictement dans les délais. Vous ne pouvez pas manquer l'heure du rendez-vous. Cela permettra non seulement de surveiller pleinement le déroulement de la grossesse, mais également de détecter à temps le développement de processus pathologiques possibles,

Règles importantes d'hygiène intime. Prendre une douche pendant la grossesse et changer de sous-vêtement devrait être régulièrement, pas moins d'une fois par jour. Il est nécessaire d'utiliser uniquement du lin de tissus naturels,

Si possible, vous ne devriez pas changer de partenaire sexuel pendant la grossesse, ni pratiquer des actes sexuels non protégés,

Si des écarts par rapport à la norme se produisent, vous devez immédiatement consulter un médecin, sans attendre une visite préparée. Nous parlons de l'émergence d'une sensation de brûlure et d'un inconfort, l'apparition de décharges pathologiques.

En raison du fait que dans certains cas, l'érosion augmente le risque de complications graves telles que l'ajout d'un processus purulent ou inflammatoire, ainsi que d'un avortement précoce, les médecins recommandent vivement de s'en débarrasser avant la conception. Un col de l'utérus en bonne santé est l'une des composantes de la gestation réussie et de l'accouchement rapide.

Si, tout à coup, le processus pathologique était découvert après la conception, vous ne devriez pas paniquer et attendre des conséquences négatives. Une surveillance médicale constante, un traitement prophylactique adéquat avec des méthodes conservatrices et l'absence d'autres maladies de la sphère sexuelle garantissent dans la plupart des cas une issue favorable de la grossesse sans aucune conséquence. Il faut se rappeler que le processus érosif n’est pas une raison pour mettre fin à la grossesse. Néanmoins, il est hautement souhaitable d’avoir une cytologie et une colposcopie en plus des examens médicaux standard tous les trois mois.

La plupart des femmes enceintes atteintes d'érosion donnent naissance à des bébés en parfaite santé et ne rencontrent aucune difficulté pendant leur portage. Dans le même temps, une surveillance médicale régulière est suffisante.

En ce qui concerne le comportement d’une femme après la naissance d’un enfant, elle ne doit pas négliger de consulter son médecin. Il est important de venir passer un examen gynécologique deux mois après la naissance du bébé et de découvrir ce qui est arrivé à l'érosion. Si elle ne s'est pas éliminée, il est nécessaire de prendre des mesures thérapeutiques. Le choix d'une technique spécifique est préférable de confier au médecin.

Éducation: Le diplôme «Obstétrique et gynécologie» a été obtenu à l'Université de médecine de l'État russe de l'Agence fédérale de la santé et du développement social (2010). En 2013, école d'études supérieures à NIMU nommée d'après. N.I. Pirogov.

Le jogging prolonge la vie de 6 ans!

Quels aliments autres que les oméga-3 sont bons pour le cœur et protègent contre les accidents vasculaires cérébraux?

Les causes

L'érosion cervicale est un changement anormal de la structure de la membrane muqueuse (épithélium) du col de l'utérus dans sa partie vaginale. Distinguer véritable érosion et pseudo-érosion (ectopie). En véritable érosion, des fissures apparaissent dans la partie vaginale, dans lesquelles les cellules de l'épithélium cylindrique qui tapisse le canal cervical tombent et se développent. Lorsque les dommages ectopiques à la surface ne se produisent pas. Une rougeur et un épaississement des tissus apparaissent dans la zone de contact entre l'épithélium cylindrique interne du canal et l'épithélium plat externe du col de l'utérus.

Les changements apparaissent à la fois avant et au début de la grossesse. La pathologie résulte de maladies des systèmes reproducteur et endocrinien. Il y a d'autres causes d'érosion:

  • décalage hormonal,
  • affaiblissement naturel de l'immunité
  • infections sexuellement transmissibles (chlamydia, herpès, trichomonase et autres),
  • augmenter la taille de l'utérus et modifier la structure de l'épithélium,
  • gain de poids.

Si le col de l'utérus a été blessé lors d'une précédente naissance ou d'un avortement, il contribue également à l'érosion.

L'érosion est-elle dangereuse pendant la grossesse?

Après la découverte de la pathologie, un examen obligatoire de la femme pour les maladies infectieuses et le cancer est effectué. Si la maladie n'est pas détectée, l'érosion du col de l'utérus pendant la grossesse n'est pas dangereuse et son traitement est effectué après l'accouchement.

Si, lors de la détection de l'érosion, des tests ont révélé la présence de maladies infectieuses, le danger est le suivant:

  1. Certaines infections présentes dans le corps de la mère (papillomavirus humain, gonorrhée, herpès, trichomonase, chlamydia) entraînent une altération du développement fœtal, des anomalies physiques et un retard mental chez l’enfant à naître.
  2. Dans les premiers stades de l'infection provoque des dommages à l'endomètre et une fausse couche.
  3. Lors des dernières périodes, des complications peuvent survenir lors de l'accouchement (écoulement trop précoce du liquide amniotique, travail prématuré).
  4. L'infection du canal génital conduit à l'infection du fœtus et à la naissance d'un enfant souffrant de maladies telles que la conjonctivite, l'otite moyenne, la pneumonie.

Si l'érosion est négligée, il y a une forte dysplasie (l'épithélium du canal cervical est éteint), la zone touchée est vaste, il existe une possibilité de transformation maligne, puis l'érosion est traitée sans attendre la naissance. Pendant la grossesse, une légère érosion du col de l’utérus peut augmenter de taille. Si, jusqu’à présent, elle n’a rien montré, une femme peut alors avoir un écoulement jaune muqueux abondant, des douleurs pendant les rapports sexuels, des écoulements associés au sang, qui sont parfois pris pour la menstruation.

Diagnostic de la maladie

Lorsque l'érosion est détectée chez une femme enceinte lors d'un examen visuel gynécologique, des analyses de clarification sont effectuées. Un frottis vaginal est examiné pour déterminer la présence de bactéries et de virus.La colposcopie consiste en un examen du vagin et du col utérin au moyen d'un zoom optique. Cette méthode permet de distinguer l'érosion du cancer du col utérin.

En cas de dysplasie forte, qui se transforme souvent en une tumeur maligne ou en suspicion d'oncologie, une biopsie est effectuée en prélevant un morceau de tissu affecté. Il est examiné au microscope pour établir la structure des cellules.

Ajout: La biopsie pendant la grossesse n’est utilisée que dans des cas très graves, car l’arrachement des tissus peut provoquer des saignements dangereux.

Méthode de traitement

La nécessité de traiter l'érosion cervicale pendant la grossesse est déterminée individuellement sur la base des résultats de l'examen. Le traitement est effectué pour prévenir l'exacerbation de la maladie.

En présence d'infections dangereuses pour le fœtus, en cas de dégénérescence maligne de l'érosion, la grossesse au cours du premier trimestre est interrompue artificiellement. Avec une détection ultérieure, le risque possible pour la mère et l'enfant est évalué, la décision est prise de préserver la grossesse ou d'y mettre fin.

Des antibiotiques et des antiviraux sont prescrits pour le traitement des pathologies causées par des maladies inflammatoires et infectieuses. Si le frottis montre l'absence de maladies infectieuses des organes génitaux internes et externes, l'érosion ne constitue pas une menace pour le déroulement de la grossesse, n'a aucun effet sur l'enfant et n'affecte pas le déroulement de l'accouchement. Le traitement est retardé et effectué 2 mois après l'accouchement.

Le gynécologue qui dirige la grossesse examine périodiquement la zone touchée et prélève également un frottis contre l’infection. Si une dysplasie légère est détectée chez une femme enceinte, une deuxième colposcopie est effectuée tous les 3 mois pour contrôler les modifications.

La cautérisation de l'érosion pendant la grossesse ne se fait pas du tout. Cela peut provoquer des saignements chez les femmes et la mort du fœtus. Parfois, en cas de démangeaisons, de saignements, d'inconfort, d'inquiétudes, le médecin vous prescrit des bougies contenant du méthyluracile (cicatrisation des plaies) ou de l'argousier.

Note: Pendant la grossesse, vous ne pouvez pas vous doucher. Cela provoque une fausse couche. De plus, le site d'érosion est facilement endommagé, ce qui entraîne un saignement. Pendant la douche vaginale, vous pouvez porter l’infection dans le vagin et perturber la composition de la microflore.

La médecine traditionnelle recommande l’utilisation de décoctions de camomille, de calendula, de chélidoine, de millepertuis et d’achillée millefeuille, ainsi que de miel, propolis, momie, aloès, pulpe de citrouille, écorce de chêne, huile d’argousier pour tampons servant à traiter l’érosion cervicale pendant la grossesse.

En utilisant des méthodes traditionnelles, il ne faut pas oublier que les composants peuvent provoquer des allergies et d’autres effets secondaires. Vous devez consulter votre médecin avant d'utiliser de tels fonds.

Diagnostic d'érosion en cours de gestation

L'érosion peut être remarquée par tout gynécologue lors d'une inspection de routine. Mais de cette manière, il est clair qu’il est impossible d’établir un diagnostic précis et qu’une femme enceinte doit donc réussir tous les tests nécessaires.

Les gynécologues passent des tests sur la flore des femmes, et toutes, même des femmes qui ne sont pas enceintes. Et avec l'érosion, cette analyse est indispensable. Mais si, selon les résultats, un tel gynécologue n’observe aucune violation, alors l'érosion peut être réalisée après la naissance du bébéet s’engage déjà dans des études et des procédures détaillées.

Si l'analyse de la flore a révélé une dysplasie, des procédures supplémentaires sont nécessaires - analyse des papillomes et calcoscopie.

Si tout est en ordre dans ce plan, alors le traitement peut également être reporté à la période post-partum. Si la crainte du cancer est confirmée, la femme enceinte devrait subir une biopsie.

Lorsque du sang apparaît dans les rejets d'une femme, celle-ci peut également subir des tests d'infections conduisant à une inflammation.

Symptômes et conséquences pour l'enfant

L'érosion ne cause généralement pas d'inconfort à la femme et la maladie ne peut être détectée que sur examen médical. Les symptômes apparaissent généralement si l'érosion se produit avant l'état de grossesse. Dans ce cas, il y a une chance que cela empire avec le temps.

Et les symptômes sont considérés comme de telles manifestations:

  • Décharge sous forme de pus et de mucus.
  • Gêne ou même douleur pendant les rapports sexuels.
  • Décharge à la fin du rapport sexuel, ressemblant à ichor.

L'érosion du col de l'utérus pourrait bien entraîner une fausse couche de l'enfant. Il est également possible que d'autres maladies provoquées par une infection se développant sous l'effet de l'érosion se répercutent sur le développement de l'enfant. Par conséquent, sans diagnostic précis, les médecins évitent en toute sécurité ce danger ne fonctionnera pas.

Qu'est-ce qui est dangereux?

Lorsqu'il est érodé, l'épithélium cervical est endommagé et donc les organes génitaux féminins deviennent très vulnérables aux infectionscela concerne surtout l'utérus, les trompes de Fallope et les appendices.

L'érosion peut même provoquer la croissance de cellules cancéreuses malignes. Ce phénomène s'appelle la dysplasie. La dysplasie peut être à divers degrés ou stades, le plus dangereux d'entre eux étant le cancer préinvasif, le dernier stade.

Mais à en juger par les statistiques, cela se produit extrêmement rarement, et Les médecins estiment que l'érosion n'est pas dangereuseet dans la plupart des cas, son traitement a lieu après l’accouchement. Mais même dans le cas de résultats de test favorables, une femme doit être attentive à sa santé.

Il est nécessaire de porter une attention particulière à tout écoulement malsain et de le signaler immédiatement aux médecins, car cet écoulement peut avertir de l'apparition d'une infection hostile dans l'utérus.

Comment la gestation affecte-t-elle?

La simple présence de l'érosion n'est pas susceptible d'affecter l'état de grossesse ou le fœtus. Le principal danger peut être des infections qui ont pénétré dans l'épithélium endommagé, par exemple l'herpès, la chlamydia ou les papillomes - qui peuvent affecter directement la santé du fœtus et le soumettre à un développement anormal ou à une fausse couche.

Mais heureusement, toutes les infections pathologiques peuvent être détectées à temps à l'aide de tests et des mesures opportunes sont prises pour le traitement.

Aussi L’apparition d’une érosion pendant la grossesse peut indiquer une sensibilité de la femme aux modifications hormonales.. Si une érosion était détectée avant la grossesse, cela pourrait affecter son apparition ultérieure, mais pas sur la grossesse elle-même.

Après l'accouchement, les antécédents hormonaux de la femme sont progressivement rétablis et, combinés aux modifications des tissus corporels, ils aboutissent souvent à un traitement indépendant de l'érosion cervicale.

À la suite de la découverte d’infections pathologiques au cours de l’érosion et du traitement par divers médicaments, l’état des tissus utérins peut se détériorer. C'est peut constituer une menace pour la survenue de complications lors de l'accouchement.

S'il y a une sélection de couleur marron

Pendant la grossesse, il peut saigner du tractus génital. En règle générale, cela n’est pas dangereux, car pendant la grossesse, un flux sanguin accru pénètre dans l’utérus et la muqueuse endommagée peut commencer à saigner légèrement.

    Saignements mineurs peut apparaître après le sexe. Mais, dans la plupart des cas, cela ne provoque ni douleur ni inconfort, et le saignement cesse rapidement.

Toutefois, les saignements peuvent indiquer des phénomènes beaucoup plus dangereux, par exemple un détachement du placenta. Par conséquent, dans tous les cas, l'apparition de sang dans la décharge doit en informer le médecin et déterminer la cause exacte de son apparition.

  • Tache brunâtre peut survenir avec des dommages supplémentaires à l'épithélium du col utérin. Cela peut se produire après un rapport sexuel violent (ou violent), ou même après un examen en fauteuil gynécologique au cabinet du médecin.
  • L'apparition de décharges malsaines peut toujours être détectée. Mais la difficulté est que parfois ils peuvent simplement être négligés. Une femme atteinte d’érosion cervicale doit surveiller cela de près, d’autant plus que c’est pratiquement le seul moyen de surveiller l’état de santé pendant la grossesse et de décider quoi faire dans une situation critique.

    Traiter l'érosion est le plus favorable après la naissance. Mais les circonstances peuvent être complètement différentes: il est parfois nécessaire de supprimer d'urgence l'érosion avant la naissance et, dans certains cas, la maladie est éliminée d'elle-même après la naissance d'un enfant.

    Il existe plusieurs options de traitement pour l’érosion cervicale:

      Diathermocoagulation, ou cautérisation par courant électrique.

    C'est l'un des moyens les plus anciens de traiter l'érosion et de nombreux médecins le considèrent aujourd'hui comme le plus traumatisant.

    L'essence de cette méthode est simple: la zone endommagée de la membrane muqueuse est cautérisée et, au bout d'un moment, la cicatrice de brûlure se resserre, formant une nouvelle couche d'épithélium. La cryodestruction Cette méthode est assez récente et son essence est à l’opposé de la précédente: l’érosion n’est pas cautérisée, elle cède au gel.

    Mais bien que seule la partie endommagée du col de l'utérus soit gelée, il n'est pas certain que tous les tissus endommagés aient été complètement traités ou que les tissus sains de l'utérus n'aient pas été affectés.

    C'est le seul inconvénient de cette méthode. Coagulation au laser.

    Cette méthode implique le traitement de l'érosion en l'exposant à un laser chirurgical.

    Ceci est plus efficace que dans les deux méthodes précédentes.

    C'est pourquoi le traitement de l'érosion au laser est aujourd'hui le plus répandu.

    Grossesse après avoir brûlé un courant

    Les médecins croient que pour les femmes qui n'ont pas encore donné naissance à des enfants ne peuvent pas être utilisés pour brûler de l'électricité dans le traitement érosion cervicale. La pointe se forme après avoir brûlé des cicatrices de cautère sur les tissus. Bien que l’érosion ait été guérie, les cicatrices ne pouvaient pas être complètement resserrées et deviendraient par la suite un obstacle pendant la grossesse et, lors de l’accouchement, causeraient des déchirures des tissus et des sensations douloureuses.

    Conclusion

    L'érosion cervicale est un phénomène assez courant chez les femmes enceintes. En soi, l'érosion ne porte pas préjudice au corps de la femme enceinte ou de l'enfant, mais peut être à l'origine de conséquences graves.

    Des infections dangereuses peuvent pénétrer à travers l'épithélium endommagé. L'érosion doit donc être diagnostiquée à temps avec un suivi attentif de son état. Une femme devrait surveiller de près les sécrétions du canal génital et pouvoir réagir à l’apparition de sang.

    Si tout se passe de manière responsable chez la femme et les médecins, la grossesse et l’accouchement se dérouleront en toute sécurité et l’érosion sera soignée efficacement et sans conséquences négatives.

    Articles d'experts médicaux

    Malheureusement, une érosion cervicale au cours de la grossesse est souvent détectée. Cela est dû au fait que le courant d'érosion latent ne permet pas à une femme de soupçonner que quelque chose ne va pas et de consulter un médecin avant la grossesse. L'examen approfondi d'une femme enceinte par un gynécologue permet de détecter diverses pathologies du col de l'utérus et d'autres parties de la sphère sexuelle.

    Que faire dans cette situation? Comment l'érosion affecte-t-elle la grossesse? Dois-je le traiter maintenant ou attendre la naissance d'un enfant? Beaucoup de questions, n'est-ce pas? Nous allons essayer de répondre à certaines d'entre elles aujourd'hui.

    , ,

    Traitement de l'érosion cervicale pendant la grossesse

    Le traitement de l'érosion cervicale pendant la grossesse nécessite une approche particulière. Des méthodes courantes de traitement de l'érosion telles que la cryodestruction, le traitement au laser et la diathermocoagulation peuvent être réalisées après la naissance. Et pendant la gestation, seule une thérapie douce et de soutien est utilisée.

    Le traitement doit être aussi prudent que possible, visant principalement à inhiber le processus érosif et à prévenir le développement d'une réponse inflammatoire.

    Le traitement médicamenteux est compliqué par le fait que tous les médicaments ne peuvent pas être utilisés pendant la période où l'enfant porte son enfant. Par conséquent, en l'absence de complications, de nombreux spécialistes préfèrent simplement observer l'érosion et en contrôler le développement jusqu'à la naissance.

    Si une femme ressent une gêne, une sensation de brûlure, que son débit est perturbé (en particulier saignant), le médecin peut vous prescrire les médicaments suivants:

    • - méthyluracile (suppositoires vaginaux) - deux fois par jour (le matin et le soir) pendant 10 à 14 jours,
    • - bougies à l'argousier (huile d'argousier) - de une à deux fois par jour pendant 8 à 15 jours,
    • - lors de la fixation de l'inflammation - des antiviraux et des antibiotiques individuellement et en fonction des résultats de bacposeva.

    Certaines femmes préfèrent se tourner vers la médecine traditionnelle, mais la grande majorité des spécialistes en médecine traditionnelle ne sont pas favorables à un tel traitement, en particulier pendant la grossesse. Les méthodes traditionnelles de thérapie incluent généralement l'utilisation de phytomasics, tampons, douches vaginales. La pulpe de citrouille, l'herbe de chélidoine, le jus d'aloès, la décoction d'écorce de chêne, de calendula, de camomille, ainsi que de propolis, de miel naturel et de momie sont utilisés comme base. Nous ne recommandons pas l’utilisation d’un traitement traditionnel pendant la grossesse sans consulter au préalable un spécialiste!